Susana Martinez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Susana Martinez
Image illustrative de l'article Susana Martinez
Fonctions
31e gouverneur du Nouveau-Mexique
En fonction depuis le 1er janvier 2011
Prédécesseur Bill Richardson
Biographie
Date de naissance 14 juillet 1959 (55 ans)
Lieu de naissance El Paso, Texas (États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université du Texas
Université d'Oklahoma
Profession Procureur
Religion Catholique romaine
Résidence Governor's Mansion

Susana Martinez, née le 14 juillet 1959, est la 31e et actuelle gouverneur du Nouveau-Mexique. Républicaine, elle est la première gouverneur femme du Nouveau-Mexique, ainsi que la première femme gouverneur hispanique aux États-Unis.

Elle était auparavant le procureur de district pour le 3e arrondissement judiciaire de l'État américain du Nouveau Mexique. Le district comprend le comté de Doña Ana.

Opinions politiques[modifier | modifier le code]

Selon son site de campagne 2010 au poste de gouverneur, Martinez est anti-IVG, opposée à l'avortement choisi. Elle est favorable aux lois prévoyant d'avertir les parents pour les moins de 13 ans qui demandent un avortement. Elle est également opposée au mariage homosexuel. Martinez est en faveur d'un budget équilibré et d'une baisse des dépenses du gouvernement. Elle préconise de mettre l'argent des contribuables dans un fonds de réserve utilisable en cas de besoin, et de rembourser les contribuables en vue de stimuler la croissance.

Martinez a promis de remanier le plan d'éducation de l'État en investissant dans l'enseignement privé[1]. Elle agira pour que soient abrogées les lois de l'État qui donnent accès au permis de conduire aux immigrants clandestins, et pour que soit refusé aux enfants des immigrants clandestins l'accès à l'enseignement supérieur par le biais des bourses d'étude par loterie du Nouveau-Mexique[2]. Martinez s'oppose au programme de marijuana médicale du Nouveau-Mexique, mais a indiqué qu'abroger la loi existante du Nouveau-Mexique n'est pas une priorité[3].

Après son entrée en fonction, elle a encouragé une augmentation de l'investissement privé pour compléter le financement par l'État des 212 millions de dollars[4] du projet Spaceport America. Pour mener cette nouvelle action, le gouverneur Martinez a nommé un conseil d'administration entièrement renouvelé pour superviser la Spaceport Authority[5].

Elle est mise en avant comme faisant partie d'une nouvelle génération de personnalités politiques républicaines à la fois talentueuses et d'origine immigrée, comme le gouverneur de Caroline du Sud Nikki Haley ou le sénateur de Floride Marco Rubio[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Education policy », sur Susana Martínez for Governor
  2. (en) « Border security », sur Susana Martínez for Governor
  3. (en) Milan Simonich, « New Mexico Governor Susana Martinez to ignore marijuana law », El Paso Times,‎ 7 janvier 2011 (lire en ligne)
  4. (en) « New era draws closer: Spaceport dedicates runway on New Mexico ranch », El Paso Times,‎ 23 octobre 2010 (lire en ligne) : two-thirds of the $212 million required to build the spaceport came from the state of New Mexico... The rest came from construction bonds backed by a tax approved by voters in Doña Ana and Sierra counties.
  5. (en) « Martinez pushes private funds for spaceport », Cibola Beacon,‎ 14 février 2011 (lire en ligne) : Martinez said ... "New Mexico's taxpayers have made a significant investment in the Spaceport project. It's time to see the project through to completion by bringing in private funding."
  6. Adèle Smith, « Nikki Haley, nouvelle figure républicaine de la diversité », in Le Figaro, mercredi 29 août 2012, page 5.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]