Susan Leigh Star

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Susan Leigh Star (1954-2010) est une sociologue des sciences et des techniques américaine. Elle fut l'une des dernières disciples d'Anselm Strauss. Jusqu'à son décès subit le 24 mars 2010[1], elle était professeur à la iSchool de l'Université de Pittsburgh dans le domaine des Science, Technologie et Société, après avoir enseigné de nombreuses années à l'Université de Californie (San Diego et Santa Clara) et, auparavant, à Urbana-Champaign (UIUC)[2].

Après avoir complété ses études en sociologie (PhD), University of California, San Francisco (1983), elle poursuit des recherches sur les technologies de l'information et les sciences de la vie. Ses travaux portent sur les pratiques et la production des connaissances dans divers milieux tels les musées, les laboratoires, les hôpitaux, les bibliothèques et les sites de développement de hautes technologies[3]. Sur le plan méthodologique, elle s'inspire de l'interactionnisme symbolique, des théories féministes et de la théorie de l'acteur-réseau qu'elle a contribué à développer. Durant les années 1980, elle a travaillé en collaboration avec Elihu M. Gerson au Tremont Research Institute (San Francisco).

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Regions of the mind : brain research and the quest for scientific certainty, Stanford, Calif. : Stanford University Press, 1989.
  • (en) Power, technology and the phenomenology of conventions: on being allergic to onions, London: Routledge, 1991.
  • (en) (éd.), The cultures of computing, Oxford : Blackwell, 1995.
  • (en) (éd.), Écologies of knowledge : work and politics in science and technology, Albany : State University of New York Press, 1995.
  • (en) avec Geoffrey C. Bowker, Sorting things out : classification and its conséquences, Cambridge, Mass. ; London : MIT Press, 1999.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Voir le message de Barry Wellman sur la liste de l'Association of Internet Researchers.
  3. D'après sa notice de chercheur sur sa page de l'UCSD.