Susan Brownmiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Susan Brownmiller, née le 15 février 1935 dans le quartier de Brooklyn, à New York, est une journaliste et féministe américaine. Elle est notamment connue pour son travail de pionnière sur le viol, avec son livre Against Our Will : Men, Women, and Rape (1975), où elle affirme que le viol s'est jusque là basé sur une définition faite par les hommes plutôt que par les femmes, permettant d'en limiter la portée et d'assurer une forme de domination masculine. Le livre a reçu des critiques d'Angela Davis, qui déclara que Brownmiller avait négligé le rôle joué par les femmes noires dans le mouvement anti-lynchage et que certains passages frôlaient le racisme. En 1995, la New York Public Library a sélectionné Against Our Will comme l'un des 100 livres les plus importants du XXe siècle.

En 1975, elle fait partie des personnalité de l'année selon Time Magazine parmi « Les Américaines ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]