Surveillance Detection Unit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Surveillance Detection Unit est un service de renseignements des États-Unis à l'étranger chargée de surveiller des résidents d'autres pays par le biais du réseau d'ambasssades, missions, consulats ou légations américaines dans le monde.

Mode opératoire[modifier | modifier le code]

Les données recueillies par le SDU sont traitées et classifiées à Washington dans le système informatique Simas (Security Incident Management Analysis System), la banque de données de l'anti-terrorisme américain[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Medien: USA überwachen Norweger in deren Heimat. In: ORF. 4. November 2010, abgerufen am 12. November 2010 (deutsch).
  • Laut Experte „wahrscheinlich. In: ORF. 5. November 2010, abgerufen am 12. November 2010 (deutsch).
  • Hannes Gamillscheg: USA lassen Norweger überwachen. In: Frankfurter Rundschau. 4. November 2010, abgerufen am 12. November 2010 (deutsch).
  • Geheim-Organisation überwacht US-Botschaft. In: Frankfurter Rundschau. 3. Dezember 2010, abgerufen am 3. Dezember 2010 (deutsch).
  • Heidi Gmür: USA unter Spionageverdacht. In: Neue Zürcher Zeitung. 16. Januar 2011, abgerufen am 16. Januar 2011 (deutsch).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les services secrets américains photographient des Européens critiques envers les USA in Horizons et débats, 10 janvier 2011, no 1, p.3