Surubí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les surubís (ou Pseudoplatystoma) sont un genre de poissons siluriformes d'eau douce de la famille des Pimelodidae, natifs d' Amérique du Sud. Très appréciés pour leur valeur gastronomique, ils ont été décimés par la pêche sportive ces dernières années[Quand ?][réf. souhaitée], ainsi que par l'altération de leur habitat étant donnée la construction de centrales hydroélectriques (Itaipú et Yacireta sur le Río Paraná)[réf. souhaitée]. Leur nom vernaculaire en Guyane est huluwi mais aussi torche tigre.

Description[modifier | modifier le code]

Tête de Surubí péché dans le Rio Paraná à Reconquista (Santa Fe).

Certains exemplaires de surubí tacheté peuvent atteindre 170 centimètres de long et un poids de 50 kilogrammes, ce qui reste encore assez éloigné des 250 kilogrammes de l'Arapaima gigas du Brésil.

Biologie[modifier | modifier le code]

Ce sont de grands prédateurs, s'alimentant principalement d'exemplaires juvéniles d'autres espèces. Comme les autres siluriformes, ils ont la peau lisse, et possèdent trois paires différentes de barbilles, deux attachées au maxilaire inférieure et une de plus grande longueur attachée au maxillaire supérieur.

Espèces[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Uriel Angel Buitrago–Suáres et Brooks M. Burr, « Taxonomy of the catfish genus Pseudoplatystoma Bleeker (Siluriformes: Pimelodidae) with recognition of eight species », Zootaxa, no 1512,‎ 2007, p. 1-38 (lire en ligne)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]