Surliure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma

La surliure est une ligature faite avec du fil à surlier sur l'extrémité d'un cordage afin d'éviter que les torons se décommettent. On utilise également les surliures avant de couper un cordage: pour cela, on réalise les 2 surliures de chaque côté de l'endroit de la coupure, puis on coupe à l'endroit prévu.

La rousture est exactement la même chose mais effectuée avec du cordage plus gros et dans le but de relier deux pièces ou de renforcer un assemblage de pièces. Exemple: l'antenne de la voile latine est généralement en deux parties et celles-ci sont jointes par des roustures, les mâts étaient constituées de plusieurs pièces et l'ensemble était renforcé par entre autres des roustures.

Méthode[modifier | modifier le code]

Pour réaliser une surliure dite "simple" ou "rapide" : commencer par faire une ganse, enrouler le fil autour du cordage et de la ganse de manière bien serrée, bien jointives et à la proximité de la ganse, passer le fil à l'intérieur, tirer l'autre extrémité afin d'avoir le croisement des deux bouts à l'intérieur de la surliure, couper au ras.

Il existe bien d'autres types de surliure, comme la surliure longue, piquée, en noeud de capucin, à double ganse, ...

Brêlage en long[modifier | modifier le code]

Ce nœud, réalisé avec de la corde, sert aussi à lier 2 pièces de bois parallèlement. Il porte alors le nom de brêlage en long. Il est terminé par un nœud plat pour sécuriser le nœud. Il vaut mieux faire deux brêlages assez distants l’un de l’autre pour augmenter l’efficacité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]