Surchauffe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
chaudière éclatée montrant le système de surchauffe:de petits tubes sont insérés dans les tubes à fumée de plus gros diamètre. Le passage de la chaleur entre les gros et petits tube réchauffera la vapeur contenue dans les petits tube
Emplacement des tubes de surchauffe

La surchauffe est une opération physique qui a lieu dans un moteur à vapeur.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La vapeur produite dans une chaudière est dite saturée. Cela signifie que le couple pression-température correspond à celui du changement d'état liquide-gaz. Il est parfois néfaste d'utiliser cette vapeur telle quelle, notamment dans les turbines car de petites gouttes d'eau, condensées dans les tuyaux, sont entraînées par le flux haute pression agissant comme de véritables projectiles sur les aubes. On surchauffe donc la vapeur en sortie de chaudière en élevant sa température à pression constante pour s'éloigner du point de changement d'état. Ainsi, durant le parcours au sein des différentes tuyauteries, la vapeur refroidissant irrémédiablement, ne se condense pas. Le risque de destruction du matériel est donc écarté.

Dans une locomotive à vapeur et en marine cette opération se réalise en faisant circuler la vapeur saturée dans des tubes de surchauffe ou surchauffeur.

L'appareil de surchauffe utilisé se constitue d'un ensemble de tubes, installés dans le faisceau tubulaire de la chaudière. Ces tubes sont insérés à l'intérieur des tubes à fumée de plus grand diamètre. Ces tubes rejoignent un collecteur situé dans la boite à fumée.

La surchauffe améliore le rendement du moteur car le fluide obtenu est à plus haute température et, étant plus sec, la condensation dans les conduites et les cylindres est moindre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]