Supermarine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Supermarine Aviation Works

Création 1913
Dates clés 1928
Disparition 1960
Fondateurs Noel Pemberton-Billing
Hubert Scott-Paine
Personnages clés Reginald Joseph Mitchell
Siège social Drapeau de Grande-Bretagne Woolston (Royaume-Uni)
Activité Aéronautique
Société mère Vickers-Armstrongs

Supermarine était un constructeur aéronautique britannique qui est surtout connu pour avoir construit toute une gamme d'hydravions ainsi que le célèbre chasseur Supermarine Spitfire.

Historique[modifier | modifier le code]

Un Supermarine Walrus

Noel Pemberton-Billing fonda la compagnie Pemberton-Billing, Ltd en 1913 pour construire des hydravions. Ils produisit aussi deux appareils quadriplans conçus pour abattre les zeppelins : Les Supermarine P.B.29 et Supermarine Nighthawk. Les appareils était équipés d'un canon sans recul Davis et le Nighthawk possédait un générateur électrique séparé pour alimenter son phare de recherche[1]. Après son élection à la Chambre des communes en 1916, Pemberton-Billing vendit sa société à son directeur d'usine et associé depuis longtemps Hubert Scott-Paine qui renomma la compagnie Supermarine Aviation Works, Ltd. La compagnie devint alors célèbre pour ses succès dans la Coupe Schneider et plus particulièrement ses trois victoires en 1927, 1929 et 1931.

En 1928, Vickers-Armstrong prit le contrôle de Supermarine sous le nom de Supermarine Aviation Works (Vickers), Ltd et en 1938 toutes les filiales de Vickers-Armstrong furent réorganisées et prirent le nom de Vickers-Armstrongs (Aircraft) Ltd, à l'exception de Supermarine qui continua à concevoir, construire et vendre ses produits sous son propre nom.

Le premier appareil terrestre conçu par Supermarine fut le célèbre Spitfire. Les premiers Hawker Hurricane et Spitfire constituaient la colonne vertébrale du Fighter Command de la Royal Air Force qui lutta contre les raids de bombardiers de la Luftwaffe et leurs chasseurs d'escorte pendant le bataille d'Angleterre à l'été 1940. Cependant bien que les Hurricane furent présents en plus grand nombre et jouèrent un plus grand rôle, le Spitfire marqua l'imagination de la population et resta l'appareil associé à cette bataille.

Le Seafire, variante embarquée du Spitfire, connu aussi un grand succès pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant cette période Supermarine développa aussi le Spitful et le Seafang, évolutions respectives des Spitfire et des Seafire, ainsi que le Walrus, un hydravion de reconnaissance.

Les principaux bureaux de Supermarine étaient installés à Woolson dans la banlieue de Southampton, ce qui fit que la ville fut lourdement bombardée en 1940.

Le dernier appareil produit par Supermarine fut le Supermarine Scimitar. Peu après la réorganisation de l'industrie aéronautique britannique entraîna l'intégration de Vickers-Armstrong (Aircraft) à la British Aircraft Corporation et la perte des désignations industrielles individuelles.

Appareils produits[modifier | modifier le code]

Un Spitfire Mk.2A.

Projets proposés :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Gilbert, The World's Worst Aircraft, Coronet Books,‎ 1980 (ISBN 0-340-21824-X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :