SuperDévoluy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SuperDévoluy.jpg

SuperDévoluy est l'une des deux stations du domaine skiable du Dévoluy dans le massif du Dévoluy.

Présentation[modifier | modifier le code]

Vue générale de la station depuis le TSD du Pelourenq en mars 2012

Créée en 1966[1], la station était initialement constituée d'un seul immeuble, légèrement incurvé, « le Bois d'Aurouze », surnommé le Paquebot des Neiges, typique d'une station intégrée. Vinrent ensuite deux autres immeubles dans la continuité du premier, « les Issarts » et « Plein Sud ». C'est donc principalement une barre d'immeubles linéaires en front de domaine alpin, tout en restant majoritairement recouvert de bois.

De nouvelles constructions derrière la barre d'immeubles sont cependant plus orientées chalets, mais tout est mis en œuvre pour que les pistes de ski alpin soient accessibles facilement (tapis roulants).

Le domaine de ski alpin, en liaison avec la station-village de La Joue du Loup, se compose de 100 km de pistes, entre 1500 m et 2510 m d'altitude.

Le domaine de ski de fond comprend 35 km de pistes et 35 km de sentiers.

La station est sur le territoire de la commune de Dévoluy, plus particulièrement sur celui de l'ancienne commune de Saint-Étienne-en-Dévoluy.

Sport[modifier | modifier le code]

La station a accueilli en 2013, l'étape reine du Critérium du Dauphiné: Le Pont-de-Claix - Superdévoluy.

C'est l'Espagnol Samuel Sánchez qui s'est imposé, devant Jakob Fuglsang et Richie Porte.

Christopher Froome confortant son maillot jaune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Superdévoluy sur le site officiel du Dévoluy

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

44° 40′ 37″ N 5° 55′ 40″ E / 44.676831846711, 5.9278106689453 ()