Super-Caravelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Super-Caravelle
Rôle Avion de ligne supersonique
Constructeur Drapeau : France Sud-Aviation
Performances
Vitesse de croisière maximale 2 100 km/h (Mach 2)
Vitesse maximale 2 500 km/h (Mach 2,5)
Autonomie 2 000-3 000 km

La Super-Caravelle fut un projet d'avion supersonique civil moyen-courrier, étudié par les constructeurs français Sud-Aviation et Générale Aéronautique Marcel Dassault (GAMD).

Projet et développement[modifier | modifier le code]

Imaginé par Lucien Servanty, cet avion de ligne était un dérivé supersonique de la Caravelle et s'inspirait de certaines solutions de la GAMD (voilure delta des appareils militaires de la famille des Mirage).

Cet appareil n'a jamais vu le jour. Mais le projet a finalement abouti au Concorde, synthèse entre la Super-Caravelle et le Bristol 223.

Ébauche et concept[modifier | modifier le code]

Entreprises en 1960, les premières ébauches et une maquette du projet ont été présentées en 1961 au Salon aéronautique du Bourget.

Les exigences techniques et les dimensions de la Super-Caravelle répondaient aux besoins d'Air France pour ses liaisons européennes et africaines. En utilisation normale, elle était conçue pour transporter 70 passagers sur des étapes de 2.000 à 3.000 km (1.000 à 1.600 milles) à une vitesse de Mach 2 à Mach 2,5.

Développement[modifier | modifier le code]

La Super-Caravelle ressemble à une version plus petite de Concorde. La formule de son aile delta a été reprise pour Concorde.

Concorde devait être à l'origine livré en deux versions : une version réduite pour des routes court et moyen courrier, de gamme similaire à la Super-Caravelle ; une version transatlantique (en long courrier) similaire au Bristol 223, et qui a finalement été livrée comme version unique de Concorde. Après des consultations avec des clients potentiels, la conception plus petite a été abandonnée.

Coopération internationale[modifier | modifier le code]

Les premiers projets Dassault-Sud Aviation ont ensuite été fusionnés avec un travail similaire de la British Aircraft Corporation (anciennement le Bristol 223) pour aboutir en novembre 1962 au projet Concorde.

Comparaison avec le Bristol 223 et Concorde[modifier | modifier le code]

Appareil Bristol 223 Super-Caravelle Concorde
Équipage technique 6 N/A 3
Passagers 90 100 100
Longueur 53,8 m N/A 61,6 m
Envergure 21,3 m N/A 25,6 m
Hauteur 10,6 m N/A 12,19 m
Masse à vide 47 200 kg N/A 79 300 kg
Masse maximum au décollage 144 200 kg N/A 185 100 kg
Vitesse maximale 2 300 km/h 2 500 km/h 2 360 km/h
Autonomie 5 300 km 2 000 km - 3 000 km 6 200 km

Super Caravelle "classique"[modifier | modifier le code]

Après que le travail ait commencé sur la conception de Concorde, la dénomination Super Caravelle sera réutilisée pour une version allongée de la Caravelle originale, le SE-210B Super Caravelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]