Sunrise (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sunrise.

Sunrise

alt=Description de l'image Logo Sunrise.svg.
Création 2001
Forme juridique société anonyme
Slogan Bien vu
Siège social Zurich (Suisse)
Direction Libor Voncina (directeur)
Activité Télécommunications
Société mère [CVC Capital Partners]
Effectif 1796 (2014)
Site web http://www1.sunrise.ch/index-Sunrise-Residential-Site-WFS-fr_CH-CHF.html?
Résultat net 2021 millions CHF (2013)

Sunrise, exactement SUNRISE communications AG, est une entreprise de télécommunications suisse. Elle est le deuxième opérateur de téléphonie mobile en Suisse, avec 27.30 % de part de marché (fin mars 2014), derrière Swisscom (54.50%) mais devant Orange (18.20%). Elle est détenue par CVC Capital Partners, qui l'a acquise auprès du danois TDC (TDC.KO) en octobre 2010[1]. Elle est connue pour son offre en téléphonie fixe, en fourniture d'accès à Internet et depuis sa fusion avec diAx en téléphonie mobile.

Profil de l'entreprise[modifier | modifier le code]

Quartier-général à Zurich

Le 23 janvier 2001, les opérateurs de télécommunication diAx et Sunrise fusionnent sous la marque Sunrise pour former TDC Switzerland AG[2]. Depuis le 4 octobre 2007, la société se nomme Sunrise communications AG. À présent, plus de 3 millions de clients privés et d'affaires utilisent ses prestations de service dans les domaines de la téléphonie mobile, du réseau fixe et d'Internet. Son réseau hybride basé sur la technologie GSM, EDGE, UMTS, HSPA+ et 4G/LTE fournit à plus de 99 % de la population des services de téléphonie mobile et permet un taux de transmission pouvant atteindre 100 Mb/s. Un réseau en fibre optique haute performance de plus de 7 500 kilomètres permet à Sunrise d'offrir une gamme de services vocaux et de données.

Sunrise est considéré comme l'opérateur le plus agressif sur les prix, et ce, pour tous les types d'utilisation[3].

Le siège juridique de Sunrise se situe à Zurich. Sunrise est également implantée à Berne, Lausanne, Bienne et Manno (Tessin).

Partenariats dans le monde[modifier | modifier le code]

Plus de 360 partenaires GSM et UMTS dans plus de 180 pays soulignent l'engagement de Sunrise à offrir à ses clients un service disponible dans le monde entier.

Ressources humaines[modifier | modifier le code]

Sunrise emploie 1 796  employés en équivalent plein temps, ainsi que 100 apprentis en Suisse[réf. souhaitée].

Historique[modifier | modifier le code]

Ancien logo utilisé jusqu'en 2007

2014[modifier | modifier le code]

  • Lancement de "Sunrise Freedom". Désormais, le client n'est plus lié par une durée de contrat minimal de 12 ou 24 mois et peut, de ce fait, résilier son abonnement du jour au lendemain. L'abonnement et l'achat du téléphone sont totalement séparés et font l'objet de deux contrats distincts. Un client peut ainsi changer de téléphone quand il le souhaite et régler par mensualités. Cette nouveauté constitue une véritable révolution de milieu de la téléphonie mobile en Suisse.
  • Sunrise prévoit de "rattraper" ces concurrents en matière de 4G/LTE via une hausse des ses investissements.
  • Sunrise prévoit de couvrir la totalité de la population en 4G d'ici à fin 2016
  • Sunrise à commencé à faire des tests de LTE-ADVANCED (LTE-A) et prévoit de lancer cette technologie pendant le 3ème trimestre 2014.
  • Sunrise lance SUNRISE INDOOR BOX, un appareil permettants d'étendre son réseau 3G en intérieur et ainsi de téléphoner avec une meilleur qualité.

2013[modifier | modifier le code]

  • Sunrise lance son réseau 4G/LTE et prévoie de couvrir 50 % de la population pour octobre 2013.
  • Le réseau 3G de Sunrise est désormais le plus étendu du pays, il couvre le 97% de la population.

2012[modifier | modifier le code]

  • Sunrise annonce un partenariat avec l'équipementier chinois Huawei ainsi qu'une amélioration importante de son réseau grâce à son projet "TQ Net". L'opérateur s'engage à faire évoluer son réseau notamment en introduisant le HSPA+ jusque dans les zones rurales et prévoit les premières antennes LTE pour la fin de l'année 2012.
  • Déjà 100 000 clients MTV mobile (les abonnements pour les jeunes de Sunrise)
  • Sunrise TV débarque et bouscule le marché

2011[modifier | modifier le code]

  • Sunrise et NextiraOne concluent l'achat de NextiraOne Suisse
  • Sunrise Communications AG et Telefónica signent un accord de partenariat élargi
  • Sunrise compte déjà plus de 250 000 raccordements dégroupés
  • Nouvelle image pour le segment de la clientèle commerciale de Sunrise «Business Sunrise»

2010[modifier | modifier le code]

  • Sunrise est racheté par CVC Capital Partners[4].
  • Sunrise propose à ses clients l'iPhone 4.
  • Olivier Steil remplace Christoph Brand à la tête de Sunrise.
  • Sunrise se voit refuser par la commission de la concurrence suisse d'être racheté par Orange.

2009[modifier | modifier le code]

  • Sunrise lance des abonnements mobiles avec des tarifs forfaitaires (flatrates) ainsi que le premier abonnement mobile de Suisse sans subvention de mobile.
  • Une étude de Connect (magazine allemand spécialisé IT) révèle que le réseau mobile de Sunrise est le meilleur de Suisse, à égalité avec Swisscom[5].
  • Annonce d'une fusion avec Orange Suisse (France Télécom).

2008[modifier | modifier le code]

  • Sunrise rachète Tele2 Suisse.
  • Sunrise est le premier et seul operateur a proposer internet gratuitement.

2007[modifier | modifier le code]

  • Le dernier kilomètre est ouvert.
  • Sunrise change de stratégie et adopte un nouveau look visuel.

2006[modifier | modifier le code]

  • Christoph Brand prend la tête de TDC Switzerland AG.
  • Sunrise inaugure une première en Suisse: Sunrise surf & talk: la mobile box qui sait tout faire.
  • Sunrise et Tele2 concluent un accord de roaming au niveau national.
  • Jesper Theill Eriksen prend la tête de TDC Switzerland AG.
  • Nouveau partenariat dans le secteur de la téléphonie mobile: Accord de roaming national entre Sunrise et in&phone.

2005[modifier | modifier le code]

  • Sunrise et cablecom concluent un partenariat stratégique dans le domaine de la téléphonie mobile.
  • Avec le lancement des services mobiles à large bande, Sunrise offre à ses clients privés et commerciaux de nouveaux univers, des débits plus rapides ainsi qu’un plus vaste éventail de services mobiles.
  • Sunrise reprend Ascom Business Communication Suisse et devient le n°2 dans le segment des clients commerciaux du marché suisse des télécommunications.
  • Avec le lancement de yallo, une marque jumelle de Sunrise, TDC Switzerland AG propose la première offre de téléphonie mobile suisse réduisant la communication mobile à l'essentiel, à savoir la téléphonie mobile et l'envoi de SMS à un tarif avantageux.
  • Le réseau UMTS de Sunrise couvre quelque 60 % de la population et son extension se poursuit.

2004[modifier | modifier le code]

  • Membre de Starmap Mobile Alliance, Sunrise propose des services réseau à l'échelle européenne.
  • Hans Peter Baumgartner remplace Kim Frimer et devient PDG de Sunrise.
  • Sunrise TDC Switzerland AG réalise des recettes nettes de CHF 2,012 milliards de francs suisses. Les recettes de l'entreprise dépassent ainsi pour la première fois la barre des 2 milliards de francs.
  • Pour la première fois en Suisse, Sunrise lie le réseau fixe à la téléphonie mobile. Grâce à Sunrise family, les familles économisent de l'argent car les appels échangés entre membres d'une même famille sont facturés au tarif unique. Le tarif de groupe est valable pour les communications de mobile à mobile et du réseau mobile vers le réseau fixe et vice-versa.

2002[modifier | modifier le code]

  • Sunrise lance le MMS pour la première fois en Suisse.
  • Sunrise lance Sunrise myzone pour la clientèle privée. Pour la première fois en Suisse, il est possible de téléphoner sur le réseau fixe national avec son mobile au tarif de 12 centimes la minute.

2000[modifier | modifier le code]

  • Kim Frimer quitte l'opérateur de télécommunication allemand Talkline pour prendre la tête de TDC Switzerland AG.
  • dSpeed, société affiliée de diAx et du partenaire de fusion Sunrise, obtient une licence UMTS pour un montant de 50 millions de francs, ce qui correspond à l'offre minimale.
  • Tele Danmark acquiert la majorité des actions de Sunrise et de diAx. Les deux entreprises fusionnent sous la marque TDC Switzerland AG.

1996[modifier | modifier le code]

  • diAx, le précurseur de diAx Holding, est fondé par les 6 sociétés les plus importantes dans le secteur de l'électricité, à savoir Atel, BKW, CKW, EGL, EOS et NOK.
  • Les CFF, UBS et Migros créent Newtelco AG. En mars 1997, British Telecom et Tele Danmark s'y associent en tant que partenaires et investisseurs. En septembre 1997, la marque Sunrise est lancée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]