Sung Jae-ki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Sung, précède le nom personnel.
Sung Jae-ki
Hangeul 성재기
Hanja 成在基
Romanisation révisée Seong Jae-gi
McCune-Reischauer Sŏng Jaegi

Sung Jae-ki (hangul:성재기, hanja:成在基), né le 11 septembre 1967 à Daegu et mort le 26 juillet 2013 à Séoul, est un militant masculiniste, anti-féministe et libéral sud-coréen. Son pseudonyme était Simheon (심헌, 審軒, 心軒).

Il était le dirigeant de l'organisation Homme de Corée (남성연대 男性連帶)[1], un groupe promouvant les droits des hommes, qu'il avait fondé en 2008. Le 26 juillet 2013, il s'est jeté du pont de Mapo à Séoul[2], en présence d'un caméraman de KBS pour attirer l'attention sur les revendications de son mouvement et obtenir plus de soutiens financiers. Son corps a été retrouvé trois jours plus tard et cette action a lancé un débat sur l'éthique des journalistes[3]'[4]'[5].

Il était marié à Park Eun-gyong, un médecin, et avait deux filles.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Body of Sung Jae-gi found in Han River The Korea Herald 2013.07.29
  2. (en) An antifeminist's death Koreatimes 2014.07.29
  3. (ko) 그는 왜 여성부 폐지에 '목숨'을 걸었나? Moneytoday
  4. (ko) 여성부 디도스 공격 10대 알고 보니 남성연대 前 회원 주간동아
  5. (ko) [속보 '투신 예고' 성재기 남성연대 대표 시신 발견]