Sundae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les saucisses coréennes, voir Sundae (plat coréen).
Un sundae au chocolat.

Un sundae, appelé « coupe glacée » au Québec, est un dessert à base de crème glacée, d'origine américaine. Il est généralement surmonté d'une sauce ou d'un sirop, ainsi qu'éventuellement d'éclats de noix de pécan, noisettes ou noix, de vermicelles ou de pépites de chocolat, de crème fouettée ou d'une cerise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un sundae à la fraise.

D'après l'Oxford English Dictionary, l'origine du mot sundae est incertaine. Il semble en tous cas être une déformation du mot sunday (dimanche en anglais), soit parce qu'il s'agissait à l'origine d'une spécialité servie uniquement le dimanche, soit parce qu'il s'agissait du reste de glace du dimanche et qui était vendu moins cher le lundi[1].

D'après l'explication la plus répandue, le sundae a été créé en réponse aux Blue laws (lois sur le repos dominical) interdisant la vente, dans certains États ou certaines villes, de ice cream soda (soda servi avec une boule de glace), boisson très populaire à la fin du XIXe siècle aux États-Unis, mais très mal vue des autorités religieuses et politiques[2].

L'histoire du sundae fait l'objet de nombreuses variantes : plusieurs villes américaines affirment être son lieu d'invention ou être à l'origine du mot. Parmi elles, les plus connues sont Ithaca (New York), Two Rivers (Wisconsin) et Evanston (Illinois)[3].

Ithaca[modifier | modifier le code]

Extrait de l'Ithaca Daily Journal, daté du 28 mai 1892, présentant une publicité pour un « strawberry sunday » vendu dans un magasin local.

Ithaca est le plus souvent considérée comme la ville d'invention du sundae, sa variante étant appuyée par de nombreuses références[4].

Selon elle, l'invention du sundae date du dimanche 3 avril 1892, quand Chester Platt servit à John M. Scott, pasteur unitarien une glace surmontée de sirop de cerise et de cerises confites. Enthousiasmés par l'apparence et le goût du dessert, ils l'auraient nommé Cherry Sunday[5].

La ville d'Ithaca présente à l'appui de son histoire plusieurs annonces publicitaires parues dans le Ithaca Daily Journal, dont la première le 5 avril 1892 pour un Cherry Sunday[6]. Il s'agit de la plus vieille mention écrite du sundae.

Two Rivers[modifier | modifier le code]

Two Rivers revendique également la paternité du sundae. Son conseil municipal a d'ailleurs voté une résolution contestant la paternité à Ithaca en juin 2006[7].

Dans cette variante, George Hallauer aurait commandé à Edward Berners, marchand de glace, un ice cream soda un dimanche de 1881. En raison des lois sur le repos dominical, Edward Berners aurait refusé et lui aurait servi à la place une glace avec du sirop de chocolat (utilisé habituellement pour le ice-cream soda). Two Rivers aurait donc inventé le sundae onze ans avant Ithaca.

Cette histoire a été rapportée par Edward Berners dans le Two Rivers Reporter en 1929. Elle est par ailleurs reprise par le journaliste et linguiste américain H. L. Mencken dans son livre The American Language, qui ajoute que le terme sundae aurait été inventé dans la ville voisine de Manitowoc[8]. Néanmoins, plusieurs sources affirment qu'il s'agissait là d'un canular de H. L. Mencken[9].

Evanston[modifier | modifier le code]

Evanston revendique elle aussi la paternité du sundae. La vente de ice cream soda aurait alors été interdite dans cette petite ville très religieuse (méthodiste), à l'époque nommée Heavenston. Afin de contourner la législation, un commerçant aurait servi un ice cream soda sans soda, soit une glace au sirop. Ce dessert aurait alors été appelé Sunday Soda, puis renommé en sundae pour ne pas utiliser le terme désignant le Jour du Seigneur comme nom de plat[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Entrée sundae, dans The Oxford English Dictionary (2nd ed), OED Online, Oxford University Press, 1989.
  2. Anne Cooper Funderburg, Sundae Best: A History of Soda Fountains, The University of Wisconsin Popular Press, 2002 (ISBN 0-87972-853-1), p. 51.
  3. Ice Cream Sundae - History and Legends of the Ice Cream Sundae, sur le site What's Cooking America.
  4. Anne Cooper Funderburg, Chocolate, strawberry, and vanilla: a history of American ice cream, Bowling Green State University Popular Press, 1995, (ISBN 9780879726928), p. 105.
  5. Documenting Ithaca as the Homeof the Ice Cream Sundae, Ithaca/Tompkins County Convention & Visitors Bureau.
  6. Publicité pour un Cherry Sunday, dans le Ithaca Daily Journal, 5 avril 1892.
  7. 2006 City Council Resolution : Resolution formally challenging the city of Ithaca, New York's claim to be "birthplace of the ice cream sundae", sur le site du Two Rivers Economic Development Department, 19 juin 2006.
  8. H. L. Mencken, The American Language, Supplement 1, Alfred A. Knopf, 1945, (ISBN 978-0394400761), pp. 376-7.
  9. Geek Trivia: Sweetness and lies, sur le site TechRepublic.
  10. Origin of the Ice Cream Sundae, sur le site de la bibliothèque d'Evanston.