Sum (district)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sum.
Politique en Mongolie
Image illustrative de l'article Sum (district)

Un sum (mongol : сум, « flèche ») est une division administrative de deuxième niveau en Mongolie, après l'aïmag.

La Mongolie est divisée en 21 aïmag, eux-mêmes partagés en sum. Il existe 315 sum.

Un sum désigne à la fois le « district » et la ville (ou village) chef-lieu de ce district. Les mongols ne font pas la différence, le village étant en général appelé « le centre du sum »[1].

Le nombre de sum a souvent évolué. Il en existait 512 en 1930, 306 en 1931, 309 en 1940, 317 en 1945, 200 en 1958 et 357 en 1961[2].

Carte des sum.

Listes des sums par airmag[modifier | modifier le code]

Arhangay[modifier | modifier le code]

Sums de Arkhangai


Bayan-Ölgiy[modifier | modifier le code]

Sums de Bayan-Ölgii


Bayanhongor[modifier | modifier le code]

Sums de Bayankhongor


Bulgan[modifier | modifier le code]

Sums de Bulgan


Darkhan-Uul[modifier | modifier le code]

Sums de Darkhan-Uul


Dornod[modifier | modifier le code]

Sums de Dornod


Dornogovi[modifier | modifier le code]

Sums de Dornogovi


Dundgovi[modifier | modifier le code]

Sums de Dundgovi


Govi-Altay[modifier | modifier le code]

Sums de Govi-Altai


Govisümber[modifier | modifier le code]

Sums de Govisümber


Hovd[modifier | modifier le code]

Sums de Hovd


Khentii[modifier | modifier le code]

Sums de Khentii


Khövsgöl[modifier | modifier le code]

Sums de Khövsgöl


Ömnögovi[modifier | modifier le code]

Sums de Ömnögovi


Orkhon[modifier | modifier le code]

Sums de Orkhon


Övörkhangai[modifier | modifier le code]

Sums de Övörkhangai


Selenge[modifier | modifier le code]

Sums de Selenge


Sükhbaatar[modifier | modifier le code]

Sums de Sükhbaatar


Töv[modifier | modifier le code]

Sums de Töv


Uvs[modifier | modifier le code]

Sums de Uvs


Zavkhan[modifier | modifier le code]

Sums de Zavkhan


Références[modifier | modifier le code]

  1. Gaëlle Lacaze, Mongolie, p. 310.
  2. Jacques Legrand, La Mongolie, p. 99.