Sultanat d'Aceh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sultanat d'Aceh
Kesultanan Aceh (id/ms)

vers 15141903

Drapeau
Description de cette image, également commentée ci-après

Extension maximale de l'influence du sultanat d'Aceh au début du XVIIe siècle (Remarque : en réalité, l'intérieur des terres échappait au contrôle du sultanat)

Informations générales
Statut Sultanat
Capitale Banda Aceh
Religion Islam
Histoire et événements
vers 1514 Fondation, sous la vassalité du royaume de Pedir
1520 Indépendance
1523 Conquête du sultanat de Pasai
vers 1625 Apogée du sultanat
1873-1904 Guerre d'Aceh : intégration du sultanat aux Indes néerlandaises
Sultans
(1er) 1514-1528 Ali Mughayat Shah
(Der) 1874-1903 Muhammad Daud Shah

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le sultanat d'Aceh était un royaume d'Indonésie situé à la pointe nord de l'île de Sumatra. À son apogée, son territoire correspondait au littoral des actuelles provinces d'Aceh, de Sumatra du Nord et de Sumatra occidental.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sultan d'Aceh vu par un graveur européen, vers 1750.
Aceh en 1724-26. Le port est bien connu des Européens, qui y font relâcher régulièrement leurs vaisseaux pour les mettre à l'abri de la mousson.

Le royaume d'Aceh est fondé vers 1514 par Ali Mughayat Shah (règne 1514-28). Celui-ci étend son territoire par la force et se libère en 1520 de la suzeraineté du royaume de Pedir. En 1523, Aceh conquiert le royaume de Pasai.

En 1511, une flotte portugaise, partie de Goa en Inde sous le commandement du vice-roi Afonso de Albuquerque, s'était emparée de Malacca. Fondée vers 1400 par un prince de Sumatra, cette ville était devenue le plus grand port d'Asie du Sud-Est. La famille royale de Malacca fonde un nouveau sultanat à Johor, dans le sud de la péninsule Malaise.

Aceh parvient à capter une part importante de l'activité des marchands musulmans qui avaient fait la prospérité de Malacca et ne voulaient pas commercer avec les Portugais. L'essor d'Aceh démonstre le rôle de l'islam et du commerce dans son opposition aux Européens. Les interventions des Portugais à Pasai et Pidie amènent d'autres chefs locaux à soutenir le sultan Ali Mughayat Syah.

Aceh entreprend la conquête de la côte est de Sumatra productrice de poivre et d'or, qui selon Tomé Pires, un apothicaire portugais qui a vécu à Malacca de 1512 à 1515, n'est pas encore islamisée. Le sultanat expulse les Portugais de Pasai, où ils tenaient une garnison, et défait une flotte portugaise en 1524.

Entre 1537 et 1570, Aceh attaque plusieurs fois aussi bien Malacca la portugaise et catholique que Johor la malaise et musulmane, sans succès décisif.

Dans les années 1560, Aceh établit des relations commerciales et diplomatiques avec l'empire ottoman. En 1566, le sultan d'Aceh envoie une demande d'assistance au sultan ottoman dans le cadre d'une politique destinée à contrer les Portugais dans la région.

De 1571 à 1607, huit sultans se succèdent. En 1602, une première expédition de la Compagnie anglaise des Indes orientales récemment créée en Angleterre, en route pour Banten dans l'ouest de Java, fait escale en Aceh. Le port, qui offre un bon abri pendant la mousson, est fréquenté régulièrement par les navires des différentes Compagnies de Indes. Le régime des vents, très favorable, place ce dernier à trois semaines de navigation des côtes indiennes.

Aceh va connaître son apogée avec Iskandar Muda (règne 1607-36). Ce souverain conquiert Deli (l'actuelle Medan) en 1612 et attaque Johor en 1612. Johor forme alors une alliance avec six autres sultanats malais, de Sumatra et de la péninsule, pour résister à Aceh. Iskandar défait une flotte portugaise à Bintan (île indonésienne voisine de l'actuelle Singapour), conquiert Pahang et Kedah sur la péninsule, pille Johor et occupe Nias au large de l'autre côte de Sumatra. En 1629, Iskandar lance une flotte sur Malacca, qui est totalement détruite avec 19 000 hommes perdus.

Après la mort d'Iskandar Muda, Aceh entame une période de déclin. L'autorité royale ne s'exerce plus que sur la capitale. La noblesse qu'il avait créé devient indépendante. Aceh cesse bientôt d'être une puissance politique et militaire importante.

En Aceh, les tribunaux ont pour fonction de faire appliquer la charia et les préceptes musulmans. Durant le XVIIe siècle, Aceh devient un centre d'études religieuses musulmanes. On retiendra le nom du dernier grand mystique et réformateur musulman d'Aceh, Abd al-Ra'uf de Singkel, secrétaire du sultan, né vers 1615 et mort en 1693.

En 1820, Aceh produit plus de la moitié du poivre mondial. Les acheteurs profitent de la concurrence que se livrent les différents princes qui leur vendent ce poivre. Un de ces princes, Tuanku Ibrahim, émerge comme le plus puissant d'entre eux. En 1854, il lance une expédition et soumet les sultanats de Langkat, Deli et Serdang, menaçant les Hollandais, qui occupent déjà le reste de Sumatra. En 1871, les Hollandais signent avec les Anglais le traité de Sumatra. Les Hollandais cèdent leurs possessions en Afrique de l'Ouest aux Anglais. En échange, ils ont les mains libres pour Aceh. C'est le début de la guerre d'Aceh.

Abdication du sultan Muhammad Daud Shah en 1903
Article détaillé : Guerre d'Aceh.

Les sultans d'Aceh[modifier | modifier le code]

Le sultan Muhammad Daud Shah
  • 1496-1528 Ali Mughayat Shah
  • 1528-1537 Salahuddin
  • 1537-1568 Alauddin al Qahhar
  • 1568-1575 Husain Ali Riayat Shah
  • 1575 Sultan Muda
  • 1575-1576 Sri Alam
  • 1576-1577 Zainal Abidin
  • 1577-1589 Alauddin Mansur Shah
  • 1589-1596 Buyong
  • 1596-1604 Alauddin Riayat Shah Sayyid al-Mukammil
  • 1604-1607 Ali Riayat Shah
  • 1607-1636 Iskandar Muda
  • 1636-1641 Iskandar Thani
  • 1641-1675 Ratu (reine) Safiatuddin Tajul Alam
  • 1675-1678 Ratu Naqiatuddin Nurul Alam
  • 1678-1688 Ratu Zaqiatuddin Inayat Shah
  • 1688-1699 Ratu Kamalat Shah Zinatuddin
  • 1699-1702 Badrul Alam Sharif Hashim Jamaluddin
  • 1702-1703 Perkasa Alam Sharif Lamtui
  • 1703-1726 Jamal ul Alam Badrul Munir
  • 1726 Jauhar ul Alam Aminuddin
  • 1726-1727 Shamsul Alam
  • 1727-1735 Alauddin Ahmad Shah
  • 1735-1760 Alauddin Johan Shah
  • 1750-1781 Mahmud Shah
  • 1764-1785 Badruddin
  • 1775-1781 Sulaiman Shah
  • 1781-1795 Alauddin Muhammad Daud Shah
  • 1795-1815 Alauddin Jauhar ul Alam
  • 1815-1818 Sharif Saif ul Alam
  • 1818-1824 Alauddin Jauhar ul Alam (second règne)
  • 1824-1838 Muhammad Shah
  • 1838-1857 Sulaiman Shah
  • 1857-1870 Mansur Shah
  • 1870-1874 Mahmud Shah
  • 1874-1903 Muhammad Daud Shah

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Barwise, J. M. et N. J. White, A Traveller’s History of Southeast Asia, New York, Interlink Books, 2002
  • Ricklefs, M. C., A History of Modern Indonesia Since c. 1300 (2e éd.), Stanford, Stanford University Press, 1994

Articles connexes[modifier | modifier le code]