Sultanat d'Égypte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

السلطنة المصرية
As-Saltanah al-Misriyyah
Sultanat d'Égypte

1914 – 1922

Drapeau
Drapeau (1914-1922)
Blason
Armoiries
Description de cette image, également commentée ci-après

Vert foncé: Protectorat britannique sur l'Égypte
Vert: Soudan Anglo-Égyptien
Vert clair: Cédée à la Libye italienne en 1919

Informations générales
Statut Monarchie constitutionnelle
Capitale Le Caire
Langue Arabe
Monnaie Livre égyptienne
Superficie
Superficie ~ 995 450 km²
Histoire et événements
14 décembre 1914 Établissement du Protectorat britannique sur l'Égypte
1919-1922 Insurrection de 1919 contre les Britanniques
28 février 1922 Indépendance reconnu par le Royaume-Uni
15 mars 1922 Proclamation de Fouad Ier en tant que roi
Sultan d'Égypte
1914-1917 Hussein Kamal
1917-1922 Fouad Ier
Consul Général et Chef de la représentation Britannique
1914-1916 Henry McMahon
1916-1919 Reginald Wingate
1919-1925 Edmund Allenby
Premier ministre
(1e) 1914-1919 Hussein Rushdi
(De) 1921 Adli Yakan

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Protectorat britannique sur l'Égypte ou Sultanat d'Égypte est le nom donné au régime de protectorat imposé par le Royaume-Uni à l'Égypte de 1914 à 1922.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début de la Première Guerre mondiale, pour contrer l'Empire ottoman, le Royaume-Uni impose son protectorat le 19 décembre 1914 à l'Égypte (qu'ils supervisaient depuis 1882) en déposant le khédive Abbas II Hilmi pour le remplacer par son oncle le sultan Hussein Kamal, et se font représenter par un haut commissaire. Les Ottomans envoient en janvier 1915 une armée de 80 000 hommes contre l'armée britannique en espérant la battre et ainsi reprendre en main l'Égypte, mais elle est défaite par les Britanniques le 3 février 1915 à Toussoun près du canal de Suez.

En mars 1919, après l'arrestation et l'exil de trois dirigeants du Wafd (parti nationaliste égyptien réclamant l'indépendance) dont Sad Zaghlul, de graves troubles secouent l'Égypte causant un millier de morts égyptiens et trente du côté britannique. Le maréchal Allenby nommé haut-commissaire en Égypte le 25 mars, ordonne alors le retour des trois exilés pour ramener le calme.

Article connexe[modifier | modifier le code]