Sulpice Dewez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sulpice Dewez en 1932

Sulpice Dewez, né le 30 septembre 1904 à Villers-Outréaux (Nord) et mort le 3 mars 1974 à Gonesse (Val-d'Oise), est un homme politique français.

Il est savetier, puis métallurgiste.

Il suit les cours de l'école de Léninisme de Bobigny à partir en 1926. Il est désigné pour faire partie d'une délégation ouvrière en Russie en 1927. Secrétaire du rayon de Denain.

  • Député communiste du Nord de 1932 à 1942
  • Conseiller général du Canton de Valenciennes-Sud de 1932 à 1940

Il rompt avec le PCF en 1939 et vote à l'Assemblée nationale les pleins pouvoirs à Pétain. Il rejoignit très vite la Résistance et connut la déportation en Allemagne. Au retour de déportation, il continue son combat anticommuniste. Il créé en 1947 le journal Travail et Liberté[1] et devient le secrétaire général de la Confédération générale des syndicats indépendants (CGSI)

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Le Crom, Syndicats, nous voilà ! : Vichy et le corporatisme, Paris, Éditions de l'Atelier,‎ 1995, 410 p. (ISBN 2-7082-3123-5), p. 375

Sur les autres projets Wikimedia :