Sucre rapide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La notion de sucre rapide est considérée comme fausse par les médecins[1],[2] qui préfèrent les classer selon l'indice glycémique.

Les glucides sont en effet classés selon leur pouvoir hyperglycémiant, c'est-à-dire leur action augmentant la glycémie (taux de glucose dans le sang).

Un sucre ayant un index glycémique[3] supérieur à 70 est considéré comme un sucre rapide. Les sucres rapides sont généralement des sucres simples, mais pas nécessairement. La pomme de terre en purée par exemple contient des sucres complexes tel que l'amidon mais est classée dans les sucres rapides, son indice glycémique étant de 80.

Exemples de sucres rapides : le glucose, pain blanc, le riz blanc, les frites[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]