Succinea putris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Succinea putris ou Ambrette commune est un petit escargot commun dans les zones humides et à proximité des cours d'eau en Europe et en Asie.

Succinea putris
Succinea putris

Une espèce voisine est l'Ambrette de Pfeiffer (Succinea pfeifferi) qu'on trouve en Europe, Asie et Afrique. Elles peuvent toutes deux être porteur de parasites et notamment de Leucochloridium macrostomum[1], un vers qui parasite de manière intermédiaire l'escargot en venant se loger dans une de ses tentacules pour se faire manger et ensuite parasiter un autre hôte.

Il est phylogéniquement classé dans la classe des Gastropoda qui fait partie du phyllum Mollusca de l'ordre des Pulmonata.

Description[modifier | modifier le code]

  • 16 à 22 mm, atteignant 27 mm dans le bassin du Danube
  • coquille mince et fragile, souvent translucide et légèrement cornée, de teinte brun pâle à orangée
  • Durée de vie : environ 3 ans.

Il hiverne dans le sol ou sous les feuilles.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il ne fréquente que les milieux où l'hygrométrie est élevée et on le voir plus facilement par temps humide ou pluvieux.
Il apprécie une végétation dense et haute sur sols saturés en eau voire inondés (ripisylve, mégaphorbiaie).
On le trouve souvent à environ 30 à 50 cm de la surface du sol ou de l’eau. Il peut cohabiter avec un petit escargot plus rare ; Vertigo moulinsiana.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Il est hermaphrodite, mais les gamètes males et femelles mûrissent à des époques différentes, ce qui implique un accouplement, qui se conclut par 50 à 100 œufs pondus au sol ou sur des feuilles ou bois morts humides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. page anglaise de Wikipedia sur Leucochloridium macrostomum

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :