Ordre de succession au trône britannique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ordre de succession au trône britannique est l'ordre dans lequel sont appelées au trône du Royaume-Uni et des quinze autres royaumes du Commonwealth les personnes éligibles.

L'ordre de succession actuel a été fixé par l'Acte d'établissement de 1701 à partir de la descendance de Sophie de Hanovre à l'exclusion des catholiques. Il a été modifié par l'Acte de succession à la Couronne de 2013.

Au 28 décembre 2014, le premier dans l'ordre de succession et l'héritier du trône est Charles, prince de Galles, suivi par son fils aîné William, duc de Cambridge, puis par le fils de ce dernier, George de Cambridge, puis par le second fils de Charles, Henry de Galles (dit Harry).

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon l'Acte d'établissement de 1701, l'ensemble des personnes présentes dans cet ordre de succession le sont en leur qualité de descendant protestant de Sophie de Hanovre, petite-fille de Jacques Ier d'Angleterre.

En 1701, la loi de succession au trône britannique est modifiée par l'Acte d'établissement au profit des seuls descendants protestants des rois d'Angleterre et d'Écosse. Sophie de Hanovre (1630-1714), alors déjà âgée de 71 ans, petite-fille de Jacques Ier d'Angleterre, devient ainsi en 1702 l'unique héritière du trône des Stuarts, en tant que plus proche parente de confession protestante de la reine Anne.

Cependant, Sophie de Hanovre n'accède pas au trône, car elle meurt en 1714, âgée de 84 ans, deux mois seulement avant la reine Anne, qui n'avait que 49 ans. C'est donc son fils aîné, Georges de Hanovre, qui monte sur le trône britannique et devient Georges Ier de Grande-Bretagne.

Règles de succession[modifier | modifier le code]

Pour les personnes nées avant 2011[modifier | modifier le code]

La succession au trône britannique est réglée par l'Acte d'union de 1800, lequel renforce les règles inscrites par l'Acte d'établissement de 1701 et le Bill of Rights de 1689. La règle est alors celle de la primogéniture avec préférence mâle, dans la descendance protestante de Sophie de Hanovre, petite-fille de Jacques Ier d'Angleterre.

Selon ces règles, l'ordre de succession est déterminé par la primogéniture masculine et la religion. L'appartenance à l'église anglicane est une condition nécessaire pour être inscrit dans l'ordre de succession au trône britannique et il est également interdit à un héritier de la couronne britannique d'épouser un catholique (l'acte ne prévoyant paradoxalement pas d'interdiction pour les autres religions).

La succession est fixée par les critères suivants :

  • le fils légitime le plus âgé du souverain sortant hérite du trône ;
  • la ligne de la succession suit ensuite les descendants de l'intéressé jusqu'à l'épuisement de sa lignée, avant de passer, toujours selon la même règle, à ses frères puis à ses sœurs, ainsi qu'à leur descendants, en tenant compte de l'ordre des naissances ;
  • dans une même fratrie, les hommes sont toujours prioritaires sur leurs sœurs.

Pour les personnes nées depuis 2011[modifier | modifier le code]

Le 28 octobre 2011, dans le cadre de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth à Perth (Australie), les seize pays membres partageant la souveraine pour chef d'État ont entériné le principe d'une réforme des règles de succession[1] :

  • L'ordre de succession est fixé par stricte primogéniture, sans préférence masculine. Ainsi l'enfant le plus âgé du souverain hérite du trône.
  • Une personne mariée à une personne de confession catholique n'est pas exclue de l'ordre de succession, ni ses descendants.
  • Le consentement du souverain à un mariage n'est requis que pour les six premières personnes suivant l'ordre de succession.

La réforme a été validée par les parlements de l'ensemble des pays dont le souverain britannique est chef d'État, et ne s'applique qu'aux enfants nés après octobre 2011. L'Acte de succession à la Couronne est sanctionné par la reine Élisabeth II le 25 avril 2013.

Régence et conseillers d'État[modifier | modifier le code]

Indépendamment de l'identification du prochain monarque, l'ordre de succession est employé pour déterminer les conseillers d'État ainsi que le régent si le besoin se fait sentir[2],[3].

Ordre de succession actuel[modifier | modifier le code]

(3) George de Cambridge (2013), dans les bras de sa mère Catherine Middleton
(5) Andrew, duc d'York (1960)
(6) Beatrice d'York (1988)
(7) Eugenie d'York (1990)
(15) Zara Phillips (1981)
(33) Edward, duc de Kent (1935)
(46) Alexandra de Kent (1936)
(66) James Carnegie (en) (1929)
(73) Haakon de Norvège (1973)
(76) Ingrid Alexandra de Norvège (2004), dans les bras de son père Haakon de Norvège
(85) Astrid de Norvège (1932)
Sophie de HanovreGeorge IerGeorge IIFrédéric, prince de GallesGeorge IIIÉdouard Auguste, duc de KentVictoriaÉdouard VIIGeorge VGeorge VIÉlisabeth II (1926)
  1. S.A.R. le prince Charles, prince de Galles (1948), fils de la reine Élisabeth II.
  2.  S.A.R. le prince William, duc de Cambridge (1982), fils du prince de Galles.
  3.  S.A.R. le prince George de Cambridge (2013), fils du duc de Cambridge.
  4.  S.A.R. le prince Henry de Galles (dit Harry) (1984), fils du prince de Galles.
  5. S.A.R. le prince Andrew, duc d'York (1960), fils de la reine Élisabeth II.
  6.  S.A.R. la princesse Beatrice d'York (1988), fille du duc d'York.
  7.  S.A.R. la princesse Eugenie d'York (1990), fille du duc d'York.
  8. S.A.R. le prince Edward, comte de Wessex (1964), fils de la reine Élisabeth II.
  9.  James, vicomte Severn (2007), fils du comte de Wessex.
  10.  Lady Louise Mountbatten-Windsor (2003), fille du comte de Wessex.
  11. S.A.R. la princesse Anne, princesse royale (1950), fille de la reine Élisabeth II.
  12.  Peter Phillips (1977), fils de la princesse royale.
  13.  Savannah Phillips (2010), fille de Peter Phillips.
  14.  Isla Phillips (2012), fille de Peter Phillips.
  15.  Zara Tindall (née Phillips) (1981), fille de la princesse royale.
  16.  Mia Tindall (2014), fille de Zara Tindall.
    Tous ceux qui précèdent sont des descendants de la reine Élisabeth II du Royaume-Uni


    Sophie de Hanovre → George Ier → George II → Frédéric, prince de Galles → George III → Édouard Auguste, duc de Kent → Victoria → Édouard VII → George V → George VI → Princesse Margaret (1930-2002)
  17. David Armstrong-Jones, vicomte Linley (1961), fils de la princesse Margaret.
  18.  L'honorable Charles Armstrong-Jones (en) (1999), fils du vicomte Linley.
  19.  L'honorable Margarita Armstrong-Jones (en) (2002), fille du vicomte Linley.
  20. Lady Sarah Chatto (née Armstrong-Jones) (1964), fille de la princesse Margaret.
  21.  Samuel Chatto (1996), fils de Lady Sarah Chatto.
  22.  Arthur Chatto (1999), fils de Lady Sarah Chatto.
    Tous ceux qui précèdent sont des descendants du roi George VI du Royaume-Uni


    Sophie de Hanovre → George Ier → George II → Frédéric, prince de Galles → George III → Édouard Auguste, duc de Kent → Victoria → Édouard VII → George V → Prince Henry, duc de Gloucester (1900-1974)
  23. S.A.R. le prince Richard, duc de Gloucester (1944), fils du prince Henry, duc de Gloucester.
  24.  Alexander Windsor, comte d'Ulster (en) (1974), fils du duc de Gloucester.
  25.  Xan Windsor, baron de Culloden (en) (2007), fils du comte d'Ulster (en).
  26.  Lady Cosina Windsor (en) (2010), fille du comte d'Ulster (en).
  27.  Lady Davina Lewis (née Windsor) (en) (1977), fille du duc de Gloucester.
  28.  Tāne Mahuta Lewis (en) (2012), fils de Lady Davina Lewis (en).
  29.  Senna Lewis (en) (2010), fille de Lady Davina Lewis (en).
  30.  Lady Rose Gilman (née Windsor) (en) (1980), fille du duc de Gloucester.
  31.  Rufus Gilman (en) (2012), fils de Lady Rose Gilman (en).
  32.  Miss Lyla Gilman (en) (2010), fille de Lady Rose Gilman (en).

    Sophie de Hanovre → George Ier → George II → Frédéric, prince de Galles → George III → Édouard Auguste, duc de Kent → Victoria → Édouard VII → George V → George, duc de Kent (1902-1942)
  33. S.A.R. le prince Edward, duc de Kent (1935), fils du prince George, duc de Kent.
     George Windsor, comte de St. Andrews (en) (1962) (non dynaste), fils du duc de Kent.
     Edward Windsor, Lord Downpatrick (en) (1988) (non dynaste), fils du comte de St. Andrews (en).
     Lady Marina-Charlotte Windsor (en) (1992) (non dynaste), fille du comte de St. Andrews (en).
  34.  Lady Amelia Windsor (1995), fille du comte de St. Andrews (en).
     Lord Nicholas Windsor (en) (1970), fils du duc de Kent.
  35.  Albert Windsor (en) (2007), fils de Lord Nicholas Windsor (en).
  36.  Leopold Windsor (en) (2009), fils de Lord Nicholas Windsor (en).
  37.  Louis Windsor (en) (2014), fils de Lord Nicholas Windsor (en).
  38.  Lady Helen Taylor (née Windsor) (en) (1964), fille du duc de Kent.
  39.  Columbus Taylor (en) (1994), fils de Lady Helen Taylor (en).
  40.  Cassius Taylor (en) (1996), fils de Lady Helen Taylor (en).
  41.  Eloise Taylor (en) (2003), fille de Lady Helen Taylor (en).
  42.  Estella Taylor (en) (2004), fille de Lady Helen Taylor (en).
    S.A.R. le prince Michael de Kent (1942), fils du prince George, duc de Kent.
  43.  Lord Frederick Windsor (en) (1979), fils du prince Michael de Kent.
  44.  Lady Maud Windsor (en) (2013), fille de Lord Frederick Windsor (en).
  45.  Lady Gabriella Windsor (en) (1981), fille du prince Michael de Kent.
  46. S.A.R. l'honorable Lady Alexandra Ogilvy (née princesse Alexandra de Kent) (1936), fille du prince George, duc de Kent.
  47.  James Ogilvy (en) (1964), fils de Lady Alexandra Ogilvy.
  48.  Alexander Ogilvy (en) (1996), fils de James Ogilvy (en).
  49.  Flora Ogilvy (en) (1994), fille de James Ogilvy (en).
  50.  Marina Ogilvy (en) (1966), fille de Lady Alexandra Ogilvy.
  51.  Christian Mowatt (en) (1993), fils de Marina Ogilvy (en).
  52.  Zenouska Mowatt (en) (1990), fille de Marina Ogilvy (en).

    Sophie de Hanovre → George Ier → George II → Frédéric, prince de Galles → George III → Édouard Auguste, duc de Kent → Victoria → Édouard VII → George V → Mary, princesse royale, comtesse de HarewoodGeorge Lascelles, comte de Harewood
  53. David Lascelles, comte de Harewood (en) (1950), fils de George Lascelles, comte de Harewood.
     Benjamin Lascelles (en), vicomte Lascelles (1978) (non dynaste), fils de David Lascelles (en).
  54.  Alexander Lascelles (en), vicomte Lascelles (1980), fils de David Lascelles (en).
     Leo Lascelles (en) (2008) (non dynaste), fils d'Alexander Lascelles (en).
  55.  L'honorable Edward Lascelles (en) (1982), fils de David Lascelles (en).
     Emily Shard (née Lascelles) (en) (1976) (non dynaste), fille de David Lascelles (en).
     Isaac Shard (en) (non dynaste), fils d'Emily Shard (en).
     Ida Shard (en) (non dynaste), fille d'Emily Shard (en).
  56. L'honorable James Lascelles (en) (1953), fils de George Lascelles, comte de Harewood.
  57.  Rowan Lascelles (en) (1977), fils de James Lascelles (en).
  58.  Sophie Lascelles (en) (1973), fille de James Lascelles (en).
     Tanit Lascelles (en) (1981) (non dynaste), fille de James Lascelles (en).
     Tewa Lascelles (en) (1985) (non dynaste), fils de James Lascelles (en).
  59. L'honorable Jeremy Lascelles (en) (1955), fils de George Lascelles, comte de Harewood.
  60.  Thomas Lascelles (en) (1982), fils de Jeremy Lascelles (en).
  61.  Ellen Lascelles (en) (1984), fille de Jeremy Lascelles (en).
  62.  Amy Lascelles (en) (1986), fille de Jeremy Lascelles (en).
  63.  Tallulah Lascelles (en) (2005), fille de Jeremy Lascelles (en).
     Mark Lascelles (1964) (non dynaste), fils de George Lascelles, comte de Harewood.

    Sophie de Hanovre → George Ier → George II → Frédéric, prince de Galles → George III → Édouard Auguste, duc de Kent → Victoria → Édouard VII → George V → Mary, princesse royale, comtesse de Harewood → Gerald Lascelles (en)
  64.  Henry Lascelles (en) (1953), fils de l'honorable Gerald Lascelles (en).
  65.  Maximilian Lascelles (1991), fils de Henry Lascelles (en).
     Martin Lascelles (en) (1962) (non dynaste), fils de l'honorable Gerald Lascelles (en).
     Alexander Lascelles (2002) (non dynaste), fils de Martin Lascelles (en).
    Tous ceux qui précèdent sont des descendants du roi George V du Royaume-Uni


    Sophie de Hanovre → George Ier → George II → Frédéric, prince de Galles → George III → Édouard Auguste, duc de Kent → Victoria → Édouard VII → Louise du Royaume-UniMaud Duff (en) (1893–1945)
  66. James Carnegie, duc de Fife (en) (1929), fils de la princesse Maud Duff (en).
  67.  David Carnegie, comte de Southesk (en) (1961), fils du duc de Fife (en).
  68.  Lord Charles Carnegie (en) (1989), fils du comte de Southesk (en).
  69.  L'honorable George Carnegie (en) (1991), fils du comte de Southesk (en).
  70.  L'honorable Hugh Carnegie (en) (1993), fils du comte de Southesk (en).
  71.  Lady Alexandra Etherington (née Carnegie) (en) (1959), fille du duc de Fife (en).
  72.  Amelia Etherington (en) (2001), fille de Lady Alexandra Etherington (en).

    Sophie de Hanovre → George Ier → George II → Frédéric, prince de Galles → George III → Édouard Auguste, duc de Kent → Victoria → Édouard VII → Maud de GallesOlav V, roi de Norvège (1903-1991)
  73. S.M. le roi Harald V de Norvège (1937), fils d'Olav V de Norvège.
  74.  S.A.R. le prince héritier Haakon de Norvège (1973), fils du roi Harald V de Norvège.
  75.  S.A.R. le prince Sverre Magnus de Norvège (2005), fils du prince héritier de Norvège.
  76.  S.A.R. la princesse Ingrid Alexandra de Norvège (2004), fille du prince héritier de Norvège.
  77.  S.A. La princesse Märtha Louise de Norvège (épouse Behn) (1971), fille du roi Harald V de Norvège.
  78.  Maud Angelica Behn (2003), fille de la princesse Märtha Louise de Norvège.
  79.  Leah Isadora Behn (2005), fille de la princesse Märtha Louise de Norvège.
  80.  Emma Tallulah Behn (2008), fille de la princesse Märtha Louise de Norvège.

    Sophie de Hanovre → George Ier → George II → Frédéric, prince de Galles → George III → Édouard Auguste, duc de Kent → Victoria → Édouard VII → Maud de Galles → Olav V, roi de Norvège → Ragnhild de Norvège (1930-2012)
     Haakon Lorentzen (en) (1954) (non dynaste), fils de la princesse Ragnhild de Norvège.
  81.  Olav Lorentzen (en) (1985), fils de Haakon Lorentzen (en).
  82.  Christian Lorentzen (en) (1988), fils de Haakon Lorentzen (en).
  83.  Sophia Lorentzen (en) (1994), fille de Haakon Lorentzen (en).
     Ingeborg Ribeiro (née Lorentzen) (nn) (1957) (non dynaste), fille de la princesse Ragnhild de Norvège.
  84.  Victoria Ribeiro (nn) (1988), fille d'Ingeborg Ribeiro (nn).
     Ragnhild Long (née Lorentzen) (en) (1968) (non dynaste), fille de la princesse Ragnhild de Norvège.
     Alexandra Long (en) (2007) (non dynaste), fille de Ragnhild Long (en).
     Elizabeth Long (en) (2011) (non dynaste), fille de Ragnhild Long (en).

    Sophie de Hanovre → George Ier → George II → Prince Frédéric de Galles → George III → Prince Édouard Auguste de Kent → Victoria → Édouard VII → Maud de Galles → Olav V, roi de Norvège (1903-1991)
  85. S.A. la princesse Astrid de Norvège (1932), fille d'Olav V de Norvège.
  86.  Alexander Ferner (no) (1965), fils de la princesse Astrid de Norvège.
     Edward Ferner (1996) (non dynaste), fils d'Alexander Ferner (no).
  87.  Stella Ferner (1998), fille Alexander Ferner (no).
  88.  Carl-Christian Ferner (no) (1972), fils de la princesse Astrid de Norvège.
  89.  Cathrine Johansen (née Ferner) (no) (1962), fille de la princesse Astrid de Norvège.
  90.  Sebastian Johansen (1990), fils de Cathrine Johansen (no).
  91.  Madeleine Johansen (1993), fille de Cathrine Johansen (no).
  92.  Benedikte Ferner (no) (1963), fille de la princesse Astrid de Norvège.
  93.  Elisabeth Beckmann (née Ferner) (no) (1969), fille de la princesse Astrid de Norvège.
  94.  Benjamin Beckmann (1999), fils d'Elisabeth Beckmann (no).
    Tous ceux qui précèdent sont des descendants du roi Édouard VII du Royaume-Uni


Arbre récapitulatif[modifier | modifier le code]

La liste ci-dessous est limitée aux descendants directs d'Édouard VII du Royaume-Uni.

Aucune liste complète n'est tenue officiellement à jour[4].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]