SubParty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Subway Party célébrant la dernière nuit où la consommation d'alcool est permise dans le métro londonien en mai 2008.

Une SubParty (souvent simplement abrégé en Sub et parfois appelée Métro Party ou encore Party Terrorist) est un type de flashmob lors de laquelle les participants investissent une rame de métro pour y faire la fête le temps d'un aller-retour, puis se dispersent.

Le terme est un mot-valise construit à partir de l'anglais Subway (métro) et Party (fête).

Concept[modifier | modifier le code]

Subway Party sur la Circle line du métro londonien, le 14 mars 2003.

Le principe de la SubParty est de détourner le métro de sa raison d'être initiale, un moyen de transport collectif et souvent peu convivial, pour le transformer en un lieu festif où la densité humaine, dans cet espace restreint, est pour une fois l'objet de joie et de bonne humeur.

Organisation[modifier | modifier le code]

À l'instar d'autres flashmobs, c'est principalement par le biais d'internet que les participants, les subbers, reçoivent les informations.

Néanmoins, la Sub étant victime de son succès (à Paris du moins) le but des organisateurs n'est plus aujourd'hui de rassembler le plus de monde possible comme ça a pu être le cas, mais au contraire de le limiter afin d'assurer l'encadrement nécessaire au bon déroulement de l’événement jusqu'à son terme.

Ces fêtes, underground par essence (sans jeu de mot !) et dont l'organisation n'a rien d’officiel, restent tolérées par la R.A.T.P. dont les agents peuvent parfois accompagner l’événement de façon plus ou moins discrète ou, dans certains cas, demander purement et simplement l'évacuation : il est par exemple déjà arrivé qu'une Sub soit avortée après seulement 2 stations, l'équipe de 8 personnes qui composait alors le staff s'étant rapidement faite déborder par les quelque 600 subbers qui étaient présents ce soir là.[réf. souhaitée]

Déroulement[modifier | modifier le code]

  • En amont de l’événement l'équipe organisatrice définit la ligne qui sera empruntée ainsi que la date et l'endroit du rendez-vous, en fonction des disponibilités de chacun ou à l'occasion d'un événement du calendrier comme la St-Valentin, Noël, etc.
  • L’événement est ensuite annoncé au public, environ une semaine avant la date choisie (souvent en weekend).
  • L'heure et le point de rendez-vous précis ne sont divulgués que la veille ou parfois le jour-même, en selon le nombre de personnes souhaité.
  • À l'heure convenue, les participants sont invités à descendre dans la station, se regroupent sur le quai puis embarquent dans une rame.

En France[modifier | modifier le code]

Paris[modifier | modifier le code]

La première date fut à priori le 28 février 2005 sous l'appellation Party Terrorist sur la ligne 7 bis[1], initiée par les collectifs Aristopunk et Dcontract qui, parmi leurs autres actions volontairement décalées et underground, se sont chargés ensemble de 5 éditions sous ce même nom jusqu'en février 2008.

Ces fêtes sont aujourd'hui principalement organisées par les collectifs SubParty[2], Metro Party Concept ou Apéro Métro, par le biais de Facebook et/ou de sites tiers.

Montpellier[modifier | modifier le code]

La ville n'ayant pas de réseau de métro, le concept est décliné et montpelliérains se tournent vers le tramway. Après l'échec d'un premier groupe, les [F.E.L.E.S] ont pris la relève, organisant ainsi une Discotram[3] en mai 2008, une Carnavatram[4] en mars 2009, ou encore une Feriatram[5] en juin 2010.

A l'international[modifier | modifier le code]

  • Newmindspace tout d'abord, présents au Canada (Toronto en 2003[6] et Montréal en mars 2007[7]) et à New York.
  • Aristopunk à nouveau, qui organise toujours de telles fêtes : ils étaient dans le métro de Copenhague le 3 décembre 2010[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Galerie photos - Party Terrorist #1
  2. Reportage MCE - 05/2012
  3. Video - La Discotram
  4. Video - La Carnavatram
  5. Video - La Feriatram
  6. Video - Newmindspace Toronto 2003 avec interview de Carly Stasko (l'organisatrice) qui décrit le principe de base de la Sub : redonner le sourire aux usagers du métro ! (en)
  7. Video - Newmindspace Montreal 03-2007
  8. Video - Aristopunk Party On The Copenhagen Metro

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]