Su Tseng-chang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Su Tseng-chang en 2007.

Su Tseng-chang (蘇貞昌, en pinyin : Sū Zhēngchāng) est un homme politique taïwanais né le 28 juillet 1947. Il a été premier ministre de Taïwan du 25 janvier 2006 au 21 mai 2007. Su est membre du Parti démocratique progressiste (PDP ou Minjindang).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le comté de Pingtung, Su suit des études de droit à l'Université nationale de Taïwan. Il est avocat entre 1973 et 1983. Lors du procès de Kaohsiung, il fait partie de la défense. Il est ensuite élu magistrat du district de Pintung de 1989 à 1994, puis magistrat du district de Taipei de 1997 à 2004. Son élection au poste de magistrat est due à la scission entre le Nouveau parti et le Kuomintang. Pour sa réélection, le Nouveau parti et le KMT présentent un candidat commun (coalition pan-bleue) mais Su est quand même facilement réélu.

Il devient ensuite secrétaire-général de la présidence sous la présidence de Chen Shui-bian entre 2004 et 2005. Le président Chen quitte son poste de secrétaire général du PDP après les élections législatives de 2004 et Su est élu à sa place. Suite à l'échec relatif du PDP lors des élections municipales de 2005, Su annonce le 3 décembre, en accord avec une promesse électorale, sa démission du poste secrétaire général du parti.

Su a été nommé premier ministre le 19 janvier 2006 et a prêté serment avec son gouvernement le 25 janvier.

Le 12 mai 2007, il annonce sa démission moins d'une semaine après avoir échoué à obtenir l'investiture de son parti pour la course à la présidentielle de 2008.

Su est marié à Chan Hsiu-ling (詹秀齡) et le couple a trois filles.