Stylométrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

A la croisée de la linguistique et de la statistique, la stylométrie tente d'identifier le style d'un texte, voire d'un auteur. Les développements de l'informatique ont renouvelé l'intérêt pour cette discipline ancienne.

La stylométrie peut être utilisée pour analyser des textes anciens et sur lesquels on peut avoir des doutes sur l'auteur ; des études ont par exemple été faites sur les textes de Platon[1] ou des pièces de Racine, Corneille et Molière avec un outil appelé Métromètre[2].

La stylométrie a été utilisée pour étudier l'attribution à Shakespeare d'un poème découvert en 1985[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La stylométrie a dépassé les époques et les siècles, que ce soit depuis son commencement avec le logicien Anglais Auguste de Morga jusqu'à nos jours. En effet, elle ne cesse d'évoluer, de changer de forme, fortement influencée par les courants de tendance et de mode qui se diffuse majoritairement par le biais du net. L'histoire de la stylométrie se résume véritablement aux choix des méthodes appliquées, des paramètres considérés[4]. La stylométrie, que l'on peut résumer en « style d'écriture », est avant tout un style comme nous le montre son étymologie. Et tout style, confondu, est par son sens abstrait, en art (au sens large), l'ensemble des caractéristiques d'une époque, d'un artiste, d'un mouvement ou genre artistique. Cela expliqué, la stylométrie suit un style particulier d'une période, directement associé alors au temps, et par conséquent se fonde sur celui-ci. On ne peut donc pas dire que la stylométrie a une définition exacte en ce qui concerne sa forme puisque qu'elle ne cesse de changer selon l'usage qu'en fait ses nombreux inventeurs, au fil du temps.

Méthodes[modifier | modifier le code]

Les méthodes caractérisent l'ensemble des méthodologies ; les recherches de voies pour réaliser quelque chose. Ici, chacun peut conclure que la stylométrie est propre à chaque usager ; à chaque internaute. En effet, elle se fonde selon chaque usage qu'en fait son utilisateur, son inventeur. Cela diffère donc en fonction de celui ou celle qui écrit, que ce soit en matière de messages, de langage SMS, ou pour un post ou un blog. Chaque style d'écriture, qu'il s'agisse en forme ou en fond, de la ponctuation à l'analyse des phrases, permet l'identification de la personne qui l'utilise.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Principes de stylométrie appliqués à la chronologie des œuvres de Platon, Wincenty Lutosławski, E. Leroux

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :