Style tintinnabuli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Tintinnabule.

Le style tintinnabuli (du latin tintinnabulum : clochette) est un procédé de composition musicale et une technique d'écriture[1] créée par Arvo Pärt, compositeur estonien associé à la musique minimaliste.

Signifiant littéralement cloches ou clochettes en raison des tintinnabules utilisées dans la liturgie catholique, il a été développé par Pärt à partir de trois pièces séminales Für Alina (1976), Fratres (1977), et Spiegel im Spiegel (1978). Il est principalement associé à l'expérience mystique qui empreint toute la musique de ce compositeur après 1976 et fut dans une moindre mesure occasionnellement utilisé par certains de ses contemporains comme Krzysztof Penderecki.

Technique musicale[modifier | modifier le code]

« L'essence de ce style est une diaphonie, un Ursatz (noyau fondamental) d'un nouveau genre où deux voix se joignent pour former quelque chose d'indissociable. […] Fondée sur des couples de notes construites l'une contre l'autre et n'existant que par la relation de l'une à l'autre, cette diaphonie forme l'élément le plus petit et le plus important de la tintinnabulation »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Andreas Peer Kähler (trad. Antoine Roberto), Arvo Pärt, Universal Edition, Vienne, 2010, p. 17-18 [lire en ligne]
  2. Andreas Peer Kähler (trad. Antoine Roberto), Arvo Pärt, Universal Edition, Vienne, 2010, p. 18 [lire en ligne]