Style « paquebot »

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bâtiment pour les baigneurs dans le parc aquatique de San Francisco en 1937.
Université Maritime à Gdynia, Pologne, 1937.
La tour des juges dans le parc aquatique de San Francisco.
Le Ty Kodak d'Olier Mordrel à Quimper datant de 1933.
Le théâtre de Poitiers, d'Édouard Lardillier, montre une survivance tardive des lignes paquebot (1954)

Le style « paquebot » (en anglais Streamline Moderne, parfois seulement nommé par l'un ou l'autre de ces mots) est une branche tardive du style Art déco. Ce style architectural accentue les formes courbes et incurvées, les longues lignes horizontales, et parfois les éléments empruntés à l'univers nautique (comme les balustrades et les hublots). Son apogée fut atteint vers 1937.

Ce style fut le premier à incorporer les lumières électriques dans les structures architecturales. Dans la salle à manger des premières classes du Normandie, aménagée entre 1933 et 1935, douze hauts piliers en verre de Lalique et trente-huit colonnes lumineuses illuminaient la salle. L'hôtel Strand Palace (1930), préservé de la démolition par le Victoria and Albert Museum en 1969, a marqué la première utilisation de verre architectural éclairé de l'intérieur, et par la même occasion est aussi l'un des premiers intérieurs style « paquebot » à être entré dans un musée.

Exemples remarquables[modifier | modifier le code]

Influences[modifier | modifier le code]

Caravane de la marque Airstream

Design des produits de consommation et industriels[modifier | modifier le code]

Ce style s'est appliqué à des appareils ménagers comme des réveils, des machines à coudre, des petits postes de radio et des aspirateurs. Ils ont profité des développements de la science des matériaux, dont l'aluminium ou la bakélite.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA29000053 », base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]