Stutz Blackhawk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stutz Blackhawk (photo de 2009)

La Stutz Blackhawk est une voiture de luxe qui a été fabriquée aux États-Unis entre 1971 et 1987. La Stutz Motor Company, héritière des prestigieuses productions d’avant-guerre, fut ranimée en août 1968 par le banquier new-yorkais James O'Donnell. Virgil Exner, styliste bien connu pour son travail chez Chrysler/Dodge/Plymouth à la fin des années 1950, fut chargé du dessin. Ghia construisit le prototype pour un coût évalué à 300 000 dollars. La présentation eut lieu en janvier 1970 à l’Hôtel Waldorf Astoria.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 500 et 600 exemplaires furent construits jusqu’à la fin de la production en 1987. Le prix en 1972 était de 23 000 dollars (équivalent à environ 120 000 dollars de 2010). Dès l’année 1973, le prix fut presque doublé à 43 000 dollars.

La caisse était fabriquée en Italie, à Turin. La mécanique était issue d’une Pontiac Grand Prix. Le V8 455 (7,4 litres) développant 425 chevaux (317 kW) et un couple de 570 Nm (accouplé à une transmission automatique GM TH400) autorisait cette lourde automobile (2,3 tonnes) d'atteindre 210 km/h et d'accélérer de 0 à 60 mph (97 km/h) en 8,4 secondes. La consommation était à l’avenant : 8 mpg[Quoi ?], soit plus de 30 litres au 100 kilomètres.

Les dernières Blackhawk utilisèrent des moteurs Pontiac de cylindrée plus réduite (403 puis 350 cci[Quoi ?], soit 5,7 litres).

La finition incluait des placages à l’or fin. Les premières voitures sortirent sous la forme de coupés, mais quelques rares berlines furent également construites. En 1980, la Blackhawk fut modifiée pour s’adapter à un châssis de Pontiac Bonneville.

Propriétaires célèbres[modifier | modifier le code]

La première voiture de production fut acquise par Elvis Presley[1], alors que Frank Sinatra avait – en vain – essayé d’obtenir cet exemplaire.

Parmi d’autres célèbres propriétaires, on citera Sammy Davis Jr, Evel Knievel, Robert Goulet, Larry Holmes, Willy Nelson, Dean Martin, Jerry Lewis, Lucille Ball, Wilson Pickett (1974), Billy Joel, Elton John, Paul McCartney, Al Pacino, Frank Sinatra, Joseph Denney, Wayne Newton, et H.B. Halicki. Chaque voiture porte une plaque avec le nom de son premier acquéreur.

Apparition à la télévision[modifier | modifier le code]

Dans l’épisode de Columbo intitulé “murder under glass”, le meurtrier[2] conduit une Stutz.

Dans le film "Never die alone", Le rappeur DMX[3] conduit une Stutz.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. qui par la suite en acheta quatre supplémentaires
  2. joué par l’acteur d’origine française Louis Jourdan
  3. acteur principale

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Stutz Blackhawk » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]