Study of a River

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Study of a River est un film américain de style expérimental réalisé en 1996 par Peter Hutton (en).

Ce court métrage en noir et blanc de 16 minutes, tourné en 16 mm, est un portrait du fleuve Hudson en hiver : le passage de bateaux vu depuis l'eau du fleuve, puis depuis la poutre métallique d'un pont ferroviaire à Poughkeepsie[1].

Il s'inspire des peintres de l'Hudson River School, notamment Thomas Cole, et constitue le troisième volet d'une série sur la vallée de l'Hudson, comprenant également Landscape (for Manon) (1987), In Titan's Goblet (1991), et Time and Tide (2000)[2]. On y retrouve également la fascination d'Hutton pour les voyages en bateau, lui qui a travaillé dans la marine marchande[3].

Il a reçu en 1997 le Most Overlooked Short Film Award décerné lors du Festival international du court métrage d'Oberhausen. De plus il fait partie des 25 films sélectionnés en 2010 par le National Film Registry pour conservation à la Bibliothèque du Congrès. Jusqu'en 2012, il a été le film le plus récent de cette sélection[4] ; il a depuis été supplanté par Matrix datant de 1999 et sélectionné en 2012, et Decasia (en) datant de 2002 et sélectionné en 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Film Screenings: Landscape (for Manon), In Titan's Goblet, Study of a River and Time and Tide », Museum of Modern Art.
  2. (en) Scott MacDonald, The Garden in the Machine : A Field Guide to Independent Films about Place, University of California Press,‎ 2001, 487 p. (ISBN 0-520-22737-9 et 0-520-22738-7), p. 280–281.
  3. (en) Scott MacDonald, « Toward an Eco-Cinema », ISLE: Interdisciplinary Studies in Literature and Environment, vol. 11, no 2,‎ été 2004, p. 116 (DOI 10.1093/isle/11.2.107) et Scott MacDonald, « The Ecocinema Experience », dans Stephen Rust (dir.), Salma Monani (dir.) et Sean Cubitt (dir.), Ecocinema Theory and Practice, Routledge, coll. « AFI Film Readers »,‎ 2012 (ISBN 978-0-415-89942-0, 978-0-415-89943-7 et 978-0-203-10605-1), p. 23.
  4. (en) Ben Child, « The Empire Strikes Back and The Pink Panther saved for future generations », guardian.co.uk, 28 décembre 2010.

Lien externe[modifier | modifier le code]