Structure de la British Army

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La structure de la British Army est similaire à celle de la Royal Navy et de la Royal Air Force, étant divisée en deux commandements : le Land Command (« commandement des terres », gestion opérationnelle) et l'Adjudant-General (gestion administrative), tous deux gérés par le Chief of the General Staff. Le QG Irlande du Nord est en outre responsable des activités de la province.

La structure de commandement est hiérarchique avec des divisions et des brigades contrôlant des groupements d'unités à partir d'un point de vue administratif. Les grandes unités ont la taille d'un régiment ou d'un bataillon, et les unités mineures ont la taille d'une compagnie ou d'un peloton. Toutes les unités au sein du service sont soit réguliers (à plein temps) soit territoriaux (temps partiel), ou une combinaison des deux avec des sous-unités de chaque type.

Avec les coupes dans les effectifs depuis la fin de la fin de la guerre froide (152 900 militaires d'active en 1990, 113 900 en 1998, 99 707 en 2008), de nombreuses unités sont dissoutes ou changent d'affectation, le nombres de régiments de chars de combat passant par exemple de 13 à 5 et celui de bataillons d’infanterie entre 1990 et 2008[1]. Le programme Army 2020 prévoit, en 2018, un total de 88 000 militaires d'actives et 30 000 réservistes[2]. Le tableau ci dessous n'est donc plus à jour.

Formations[modifier | modifier le code]

Il existe deux hiérarchies dans la British Army :

Hiérarchie administrative 
Hiérarchie opérationnelle 

Commandement[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Commandement.

Les quartiers du Land Command sont à Wilton, dans le Wiltshire, et possède deux divisions principales : « Field Army » (armée de campagne) et « Regional Forces » (forces régionales).

Le commandant de la Field Army (Commander Field Army) commande la 1re division blindée, la 3e division mécanisée, la 6e division d'infanterie, les Theatre Troops et la Direction générale de la formation (Director General Training Support).

Le commandant des Regional Forces (Commander Regional Forces) commande les 2e, 4e et 5e divisions d'infanterie, London District, l'organisation administrative des garnisons sur le territoire britannique et les forces britanniques en Allemagne.

Structure de la Field Army en décembre 2009
Structure de la Regional Force en 2010

Corps[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Corps (militaire).

Un corps est une formation d'au moins deux divisions, regroupant potentiellement plus de 50 000 personnes et commandée par Lieutenant général.

Alors que l'armée britannique en a la capacité, il n'y a pas de corps d'armée permanent au Royaume-Uni, les forces étant affectées par un certain nombre d'arrangements multi-partite de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et des engagements européens.

Divisions[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Division militaire.

Une division est une formation de trois ou quatre brigades, regroupant potentiellement plus de 20 000 personnes et commandée par un Major-général.

La British Army a deux divisions formées, leurs QG étant capables de se déployer immédiatement en opérations :

En 2007 a été créée un troisième QG « two star », pouvant être déployée pour le support des unités déjà stationnées en Afghanistan. Cette unité est créée provisoirement jusqu'en 2011.

Le reste des QG des divisions sont gérées à un niveau régional (Regional Force) :

Nom Quartier général Sous-unités
1ukdiv.svg 1re division blindée Herford, Allemagne 3 brigades blindées et mécanisées
British 2nd Infantry Division.svg 2e division d'infanterie Craigiehall, près d'Édimbourg 4 brigades régionales
British 3rd Infantry Division2.svg 3e division d'infanterie Bulford, Salisbury 2 brigades mécanisées, 1 brigade légère et 1 brigade d'infanterie
4e division d'infanterie Aldershot 3 brigades régionales
5th UK Infantry Division.svg 5e division d'infanterie Shrewsbury 4 brigades régionales, 1 brigade d'assaut aérien et la Garnison de Colchester.
British 6th Infantry Division Insignia.svg 6e division d'infanterie York Division déployable. Créée pour le soutien du QG de commandement en Afghanistan.

Brigades[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Brigade.

Une brigade est une formation de trois ou quatre bataillons, regroupant potentiellement plus de 5 000 personnes et commandée par un Brigadier. Une brigade contient un large spectre de disciplines militaires, permettant une large exécution des taches militaires en rapport. La brigade est formée de plus de trois groupes de force opérationnelle (Battlegroups), principalement dans le but d'une formation tactique. Le battlegroup est une formation mixte, regroupant autour d'un régiment blindé ou d'un bataillon d'infanterie des sous-unités responsables de l'artillerie, de la mécanique, de la logistique, de la santé, et l'aviation, etc.

Unités et services de l'armée régulière[modifier | modifier le code]

Unités de combat[modifier | modifier le code]

Royal Armoured Corps[modifier | modifier le code]

Article principal : Royal Armoured Corps.

Le Royal Armoured Corps (corps royal blindé) regroupe la cavalerie et le Royal Tank Regiment, des unités équipées à la fois de chars d'assaut et d'armures légères pour la reconnaissance.

Armoured Regiments
Formation Reconnaissance Regiments

Le 1er Royal Tank Regiment possède quant à lui deux rôles, avec deux escadron répartis entre :

British Army Infantry[modifier | modifier le code]

Article principal : Infanterie de la British Army.

La infanterie de la British Army est séparée en 5 divisions administratives par des bataillons entraînés et équipés pour intervenir dans l'un des cinq rôles principaux de l'infanterie :

Guards Division Scottish Division King's Division Prince of Wales' Division Queen's Division
1er Bn Grenadier Guards Royal Scots Borderers (1er Bn Royal Regiment of Scotland) 1er & 2e Bn Duke of Lancaster's Regiment 1er, 2e & 3e Bn Mercian Regiment 1er & 2e Bn The Princess of Wales's Royal Regiment
1er Bn Coldstream Guards Royal Highland Fusiliers (2e Bn Royal Regiment of Scotland) 1er, 2e & 3e Bn Yorkshire Regiment 1er & 2e Bn Royal Welsh 1er & 2e Bn Royal Regiment of Fusiliers
1er Bn Scots Guards Black Watch (3e Bn Royal Regiment of Scotland) 1er & 2e Bn Royal Anglian Regiment
1er Bn Irish Guards The Highlanders (4e Bn Royal Regiment of Scotland) Royal Gibraltar Regiment[4]
1er Bn Welsh Guards Argyll and Sutherland Highlanders (5e Bn Royal Regiment of Scotland)

Quatre unités supplémentaires de l'armée régulière ne sont pas regroupées avec les divisions d'infanteries générales :

Guards Division[modifier | modifier le code]
Article principal : Guards Division.
Scottish Division[modifier | modifier le code]
Article principal : Scottish Division.
King's Division[modifier | modifier le code]
Article principal : King's Division.
Prince of Wales' Division[modifier | modifier le code]
Article principal : Prince of Wales' Division.
Queen's Division[modifier | modifier le code]
Article principal : Queen's Division.
Royal Irish Regiment[modifier | modifier le code]
Article principal : Royal Irish Regiment.
Parachute Regiment[modifier | modifier le code]
Article principal : Parachute Regiment.
The Rifles[modifier | modifier le code]
Article principal : The Rifles.
Brigade des Gurkhas (Brigade of Gurkhas)[modifier | modifier le code]
Article principal : Brigade des Gurkhas.

Le Royal Gurkha Rifles (fusiliers royaux Gurkha) est la plus grande division de la Brigade des Gurkhas, qui inclut ses propres unités de soutien. Ces unités sont affiliées aux unités britanniques équivalentes mais possèdent leurs propres insignes.

Unités de soutien de la Brigade des Gurkhas :

Forces spéciales (Special Forces)[modifier | modifier le code]
Article principal : Forces spéciales du Royaume-Uni.

Les United Kingdom Special Forces (forces spéciales britanniques) regroupent trois unités d'intervention :

Army Air Corps[modifier | modifier le code]

Article principal : Army Air Corps.

L’Army Air Corps (corps aérien de l'armée) apporte un support aérien avec 6 régiments et 4 escadrons ou indépendants :

Régiments 
Escadrons 

Unités de soutien au combat[modifier | modifier le code]

Royal Regiment of Artillery[modifier | modifier le code]

Article principal : Royal Regiment of Artillery.

Le Royal Regiment of Artillery (régiment royal d'artillerie) regroupe 16 régiments, dont 4 ont conservé l'insigne et les traditions de la Royal Horse Artillery. La Royal Artillery assure 7 rôles différents :

Défense intérieure Défense aérienne Support général Support rapproché Close Support Surveillance et
ciblage
Entraînement
King's Troop, RHA 12e Regiment RA 39e Regiment RA 1er Regiment RHA 7e (Para) Regiment RHA 5e Regiment RA 14e Regiment RA
16e Regiment RA 3e Regiment RHA 29e (Cdo) Regiment RA 32e Regiment RA
47e Regiment RA 4e Regiment RA 40e Regiment RA
19e Regiment RA
26e Regiment RA

Corps of Royal Engineers[modifier | modifier le code]

Article principal : Corps of Royal Engineers.

Le Corps of Royal Engineers (corps des ingénieurs royaux) est composé de 15 régiments dans l'armée régulière, offrant une compétence de génie militaire aux troupes en opération et des facilités de management aux garnisons.

Les régiments sont associés à un niveau de formation de brigade, avec un certain nombre d'escadrons indépendants et de groupes de soutien avec des tâches spécifiques :

Deux régiments font partie de la Royal School of Military Engineering (école royale de génie militaire) :

Les autres Engineer Regiment (régiments du génie) sont des régiments de terrain, rattaché à différentes unités déployées :

  • 21e Engineer Regiment - 4e brigade mécanisée
  • 22e Engineer Regiment - 1re brigade mécanisée
  • 23e Engineer Regiment - 16e brigade d'assaut aérien
  • 24e Engineer Regiment - 3e brigade commando
  • 26e Engineer Regiment - 12e brigade mécanisée
  • 28e Engineer Regiment - 1re brigade blindée
  • 32e Engineer Regiment - 7e brigade blindée
  • 35e Engineer Regiment - 20e brigade blindée
  • 36e Engineer Regiment - 3e division d'infanterie
  • 38e Engineer Regiment - 19e brigade légère
  • 12e (Air Support) Engineer Group (groupe de génie du soutien aérien) - soutien aux forces aéroportées :
    • 25e Engineer Regiment - génie de soutien à la RAF
    • 39e Engineer Regiment - génie de soutien à la RAF
    • 529e Specialist Team Royal Engineers (équipe spécialisée des ingénieurs royaux)
    • Works Group, RE (Airfields) - infrastructure de soutien à la RAF
  • 29e (Land Support) Engineer Group (groupe de génie du soutien terrestre) - Explosive Ordnance Disposal (déminage) :
    • 33e Engineer Regiment - EOD
    • 2 régiments de déminage du Royal Logistic Corps sont également rattaché au 29e Engineer Group
  • 170e (Infrastructure Support) Engineer Group (groupe de génie du soutien aux infrastructures) - responsable du développement permanent ou temporaire des infrastructures :
    • 62e Works Group, RE - infrastructures liées à l'approvisionnement en eau
    • 63e Works Group, RE - infrastructures liées à l'approvisionnement en énergie
    • 64e Works Group, RE - infrastructures liées à l'approvisionnement en carburant
    • 170e Engineer Group, RE

Deux escadrons des 36 régiments du génie portent l'insigne des Queen's Gurkha Engineers et sont essentiellement composés de Gurkhas.

Royal Corps of Signals[modifier | modifier le code]

Article principal : Royal Corps of Signals.

Le Royal Corps of Signals (corps royal des transmissions) est composé de 10 régiments dans l'armée régulière et de 13 escadrons indépendants qui assurent les communications et la maintenance des systèmes d'information, au niveau d'une brigade ou au-dessus. En dessous, le soutien est assuré par un « bataillon de transmissions ».

Régiments
  • 1re Armoured Division HQ and Signal Regiment (QG de la division blindée et régiment de transmissions)
  • 2e Signal Regiment - 11e Signal Brigade
  • 3e Division HQ and Signal Regiment
  • 7e Signal Regiment - 1re Signal Brigade : Allied Rapid Reaction Corps (corps commun de la réaction rapide)
  • 10e Signal Regiment - 2e Signal Brigade : National Communications (communications nationales)
  • 11e Signal Regiment - Royal School of Signals (école royale des transmissions) : Formation
  • 14e Signal Regiment - 11e Signal Brigade : Electronic Warfare (guerre électronique)
  • 15e Signal Regiment - QG Irlande du Nord
  • 16e Signal Regiment - 1re Signal Brigade
  • 18e Signal Regiment - forces spéciales
  • 21e Signal Regiment - Joint Helicopter Command (commandement commun des hélicoptères)
  • 22e Signal Regiment
  • 30e Signal Regiment - 11e Signal Brigade
Escadrons
  • 200e Signal Squadron - 20e brigade blindée
  • 204e Signal Squadron - 4e brigade mécanisée
  • 207e Signal Squadron - 7e brigade blindée
  • 209e Signal Squadron - 19e brigade légère
  • 213e Signal Squadron - 39e brigade d'infanterie
  • 215e Signal Squadron - 1re brigade mécanisée
  • 216e Signal Squadron - 16e brigade d'assaut aérien
  • 218e Signal Squadron - 8e brigade d'infanterie
  • 228e Signal Squadron - 12ebrigade mécanisée
  • 261e Signal Squadron - 101e brigade logistique
  • 262e Signal Squadron - 102e brigade logistique
  • 628e Signal Troop - Allied Forces North (Forces Alliées du Nord, unité de l'OTAN)
  • Cyprus Communications Unit (unité des communications de Chypre) - soutien aux forces britanniques à Chypre

Deux escadrons des 26 régiments des transmissions portent l'insigne des Queen's Gurkha Signals et sont essentiellement composés de Gurkhas.

Intelligence Corps[modifier | modifier le code]

Article principal : Intelligence Corps.

L’Intelligence Corps (corps du renseignement) assure un soutien de renseignement militaire par ses capacités d'interception et d'interprétation des informations et le contre-espionnage, grâce à trois bataillons et un service commun :

  • 1er Military Intelligence Battalion (bataillon de renseignement militaire)
  • 2e Military Intelligence Battalion
  • 4e Military Intelligence Battalion
  • 15e Psychological Operations Group (groupe d'opérations psychologiques)

Services de soutien au combat[modifier | modifier le code]

Royal Logistic Corps[modifier | modifier le code]

Article principal : Royal Logistic Corps.

Corps of Royal Electrical and Mechanical Engineers[modifier | modifier le code]

Royal Military Police[modifier | modifier le code]

Article principal : Royal Military Police.

Army Medical Services[modifier | modifier le code]

Article principal : Army Medical Services.

Adjutant General's Corps[modifier | modifier le code]

Article principal : Adjutant General's Corps.

Autres services[modifier | modifier le code]

Unités et services de l'armée territoriale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Territorial Army.

Unités de cérémonie[modifier | modifier le code]

Queen's Guard[modifier | modifier le code]

Gun salutes[modifier | modifier le code]

Sovereign's Bodyguard[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Chareyron, Les armées britanniques. Un modèle en crise, Institut français des relations internationales,‎ Juillet 2010, 45 p. (lire en ligne), p. 39
  2. (en)« Army 2020 : Army by reduce to 23 units », sur British Army,‎ 5 juillet 2012 (consulté le 7 juillet 2012)
  3. London District est responsable de la maintenance de la capacité de défense de la capitale, et fournit le Crown Estate en unités et garnisons de cérémonie, par exemple pour la Tour de Londres.
  4. Le rôle du Royal Gibraltar Regiment est limité à la défense de Gibraltar

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]