Strobilomyces strobilaceus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bolet pomme de pin

Strobilomyces strobilaceus

Strobilomyces strobilaceus, de son nom vernaculaire, le bolet pomme de pin est une espèce de champignon basidiomycète de l'hémisphère nord du genre Strobilomyces dans famille des Boletacées.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Nom binomial accepté[modifier | modifier le code]

Strobilomyces strobilaceus (Scop.) Berk. 1851[1]
Un moment nommé Strobilomyces floccopus (floconneux), ce champignon a retrouvé son curieux nom binomial d'origine, bien connu de tous les mycologues : Strobilomyces strobilaceus, qui se traduit littéralement par « champignon pomme de pin en forme de pomme de pin »[2].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Boletus cinereus Pers. 1801 (synonyme)
  • Boletus floccopus Pers. 1796 (synonyme)
  • Boletus strobilaceus Scop. 1772 (synonyme)
  • Boletus strobiliformis Vill. 1789 (synonyme)
  • Strobilomyces floccopus (Vahl) P. Karst. 1882[3] (synonyme)
  • Strobilomyces strobiliformis Beck 1923 (synonyme)

Description du sporophore[modifier | modifier le code]

Hyménophore

Chapeau de 4 à 10 cm, hémisphérique puis très longtemps convexe avant de s'aplatir, brun-gris foncé (bistre), portant de grandes écailles molles séparées par des sillons.

Hymenium

Tubes amples, couverts d'un voile au tout début, décurrents et formant une dépression autour du pied, pores grisâtres se tachant de rose à l'air et au toucher puis de brun avec la sporée, noirâtre.

Stipe

Pied de 8 à 12 cm, de la couleur du chapeau, floconneux, portant un anneau plus ou moins visible.

Chair

chair épaisse, molle et spongieuse, blanchâtre rosissant puis noircissant à l'air ; elle dessèche et met plusieurs semaines à pourrir.

Sporée

sporée noirâtre.

Odeur et Saveur

Odeur indéfinissable ; légère saveur de noix.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le bolet pomme de pin vient à l'automne, sous les hêtres ou parfois les conifères, souvent sur la terre remuée des chemins. Quoique présent sur plusieurs continents, il n'est pas fréquent et généralement solitaire.

Comestibilité[modifier | modifier le code]

Il serait comestible jeune mais sans intérêt du fait de la consistance, ou plutôt de l'inconsistance, de sa chair cotonneuse et caoutchouteuse.

Espèces proches et confusions possibles[modifier | modifier le code]

Les autres Strobilomyces sont des espèces tropicales, notamment d'Amérique centrale. De ce fait et vu son aspect, les risques de confusion sont quasi nuls.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Berk. in Hooker's J. Bot. Kew Gard. Misc. 3:78, 1851
  2. Les binômes pléonastiques sont généralement le fait d'espèces-types auxquelles on n'a pas cherché de qualificatifs distincts du genre qu'elles représentent. Parfois, pour éviter la répétition, les scientifiques jouxtent le latin classique et le latin populaire (on a eu, avant l'interposition d'adjectifs, Equus caballus ou Felis catus), parfois ils ne se donnent pas cette peine : le crapaud commun est resté Bufo bufo, le crapaud crapaud, l'oie cendrée est Anser anser, une oie oie etc. Chez les champignons on peut citer le laccaire laqué (Laccaria laccata).
  3. Karsten P.A. in: Bidr. Känn. Finl. Nat. Folk 37:16, 1882