Strip-till

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Passage d'un équipement de labour superficiel Strip-till dans une plantation de maïs, Minnesota du sud, États-Unis
Unité Strip-till Pluribus

Le Strip-till ("labour en bande" en anglais) est une technique d'agriculture de conservation largement répandu en Amérique du Nord qui commence à apparaitre en France.

Cette technique consiste à préparer et fissurer les lignes de semis des cultures en rangs. Ce labour minimaliste est une technique culturale simplifiée qui permet de gagner du temps, d'économiser du carburant et d'améliorer les rendements.

Matériel[modifier | modifier le code]

Les Strip-tillers sont constitués de plusieurs lames ou outils montés sur un bâti et adaptés à un type de sol ou de culture : lames fissuratrices, rouleaux concaves pour accélérer le réchauffement du sol, roues en V ou roues à doigts, disques lisses ou crénelés.

La solution universelle n'existe pas en matière de Strip-till. En terres argileuses, il est conseillé de passer le Strip-tiller en automne pour que l'alternance gel dégel complète le travail. Pour le colza, le strip-till est compatible avec un semis direct mais le précèdera de quelques jours ou quelques semaines pour les semis de printemps afin de laisser au sol fissuré le temps de se réchauffer et de minéraliser[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sebastien Chopinet Nicolas Levillain, La France agricole n° 3402, pp38-39, sept 2011

Lien externe[modifier | modifier le code]