Stridulation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La stridulation est le mécanisme principal de communication acoustique chez les insectes. Il permet d'émettre un signal sonore via l'utilisation de différentes structures : les élytres de l'animal. Notamment chez les Orthoptères, Ensifères, Grylloidae : la stridulation permet d'émettre une large gamme de signaux sonores (sélection sexuelle, territorialité, etc.)

Mécanisme stridulatoire[modifier | modifier le code]

Chez les Orthoptères - Ensifères : Frottement des élytres. Le mouvement stridulatoire correspond au frottement des deux élytres, le droit au-dessus du gauche, chaque élytre dispose d'une râpe stridulatoire composée de dents et d'un plectrum (grattoir). Le plectrum de l'élytre gauche vient frapper les dents disposées sur la face ventrale de l'élytre droit. Souvent comparé à une horloge, l'insecte ouvre et ferme alternativement ses élytres, le son est souvent généré pendant la fermeture des élytres, l'ouverture étant généralement silencieuse. Les chants sont très variés dans leurs structures temporales et spectrales. Une série d'ouverture-fermeture du plectrum sur la râpe constitue une série élémentaire qui va produire une hémi-syllabe sonore et silencieuse. Chaque hémi-syllabe est composée d'un nombre d'oscillations égal au nombre de dents de la râpe. En effet, chaque oscillation correspond à l'impact d'une dent sur le plectrum. Donc, la durée des hémi-syllabe dépend directement du nombre de dents de la râpe stridulatoire et de la vitesse de fermeture - ouverture des élytres.

Mode de stridulation[modifier | modifier le code]

Grillon (gryllus campestris)

Les différents organes servant à la stridulation, sont :

À quoi sert la stridulation ?[modifier | modifier le code]

La stridulation peut servir à la reproduction, la femelle choisissant, en général, le mâle dont le chant est le plus puissant, mais elle sert également à éloigner un mâle rival (production de « combats de chant » entre mâles grillons pour la domination d'une hauteur, d'une branche, etc.)

Chez d'autres arthropodes, comme certaines espèces de mygale, la stridulation sert de mise en garde pour un éventuel prédateur.

D'autres modes de communication sonore[modifier | modifier le code]

D'autres insectes ont choisi d'autres modes de communication, comme :

Liens externes[modifier | modifier le code]