Strelitzia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Strelitzia reginae - Muséum de Toulouse

Strelitzia est un genre de plantes ornementales de la famille des Strelitziaceae. Son nom honore la mémoire de la reine Charlotte d'Angleterre, née duchesse de Mecklembourg-Strelitz. Botaniste à ses heures, la reine figura au nombre des fondateurs des Jardins botaniques royaux de Kew.

Description[modifier | modifier le code]

Ce genre contient uniquement des espèces africaines, mais Strelitzia reginae et Strelitzia nicolai sont fréquemment utilisés dans les jardins tropicaux autour du monde, comme plantes d'ornement. Tous les Strelitzia sont originaires d'Afrique australe. Ces plantes portent également le nom d'oiseaux du paradis en raison de la forme de la fleur rappelant la tête d'un oiseau. Faisant partie de l'ordre des Zingiberales, les Strelitzia ont un aspect caractéristique avec leurs larges feuilles coriaces et leurs inflorescences contenues dans un étui foliacé.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (20 mars 2012)[1] :

Funchal: Strelitzia nicolai


Attention : Mandela's Gold et Strelizia Dwarf sont des variétés de Strelitzia reginae obtenus par des techniques horticoles (voir plus bas le descriptif des espèces).

Espèces aux noms synonymes, obsolètes et leurs taxons de référence[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (20 mars 2012)[1] :


Culture et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les Strelitzia sont des plantes poussant sous un climat tropical, il est donc délicat de les cultiver sous un climat tempéré à l'extérieur. Cependant, en situation abritée, Strelitzia reginae et Strelitzia nicolai peuvent être plantés au bord de la Méditerranée ou en climat océanique doux (Bretagne), mais il ne faut pas que la température descende en dessous de 0 °C. On peut également les cultiver en pot et les sortir seulement lorsque la température le permet. Cependant, les Strélitzias sont des plantes vigoureuses et de grande taille, ce qui complique leur culture en pot, mais elles peuvent très bien pousser dans de grands bacs d'au moins 30 litres. Ces plantes poussent dans un sol riche en humus et profond, mais bien drainant: un bon mélange est 1/3 de terre de jardin, 1/3 de terreau et 1/3 de sable grossier. Un arrosage copieux en été est nécessaire, en hiver le substrat doit tout juste rester humide. Les espèces Strelitzia juncea, Strelitzia caudata et Strelitzia alba sont beaucoup plus rares en culture.

  • Strelitzia reginae est l'espèce la plus connue : feuilles oblongues portées par de longs pétioles élancés, magnifiques fleurs mêlant le bleu et l'orange, portées aussi par une longue tige. Mesurant entre 1,50 et 2 m de haut. On peut trouver 2 cultivars : Mandela's gold, l'orange est remplacé par un beau jaune d'or, le bleu foncé par un bleu clair ; la fleur est plus délicate mais moins fournie. Strelitzia reginae ssp humilis (où bien encore Strelitzia reginae ssp dwarf -nain en anglais-) : variété naine ne dépassant pas le mètre, elle est donc idéale pour la culture en pot. À noter que scientifiquement parlant, cette variété n'est plus reconnue à part entière.
  • Strelitzia juncea porte des fleurs et un port semblables à l'espèce précédente, mais les feuilles sont fines, allongées et cylindriques à la manière d'un roseau dont la plante porte le nom. Taille identique.
  • Strelitzia nicolai est la plus grande espèce, puisqu'elle peut mesurer jusqu'à 10 m. Au début de sa croissance cette plante a un port en éventail, puis peu à peu elle grandit perdant les feuilles à la base et forme un tronc. Elle prend alors le port d'un bananier, auquel elle est d'ailleurs apparentée. Ses fleurs sont immenses et peuvent mesurer plus de 30cm de long ; elles sont noires et crème.
  • Strelitzia alba est très ressemblante à l'espèce précédente, mais avec des proportions plus modestes, jusqu'à 6 m. Elle porte des fleurs blanches et bordeaux.
  • Strelitzia caudata est originaire des montagnes du Zimbabwe, elle est quasi introuvable en culture et mesure environ 8 m de haut. Elle a l'aspect d'un bananier tout comme Strelitzia nicolai duquel elle est très proche. Fleurs identiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Kew Garden « World Checklist », consulté le 20 mars 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :