Strela (grue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Strela.
Les deux grues Strela à bord de l'ISS, vues montées sur Pirs.
Une grue Strela de Mir (blanche), entre Kvant-2 et Priroda.

Les grues Strela sont quatre grues de manutention utilisées pour déplacer les cosmonautes et les composants autour de l'extérieur de la station spatiale Mir et de la partie russe de la Station spatiale internationale. Mir possédait deux grues montées sur son module de base (fournies par le vaisseau cargo Progress)[1] et l'ISS possède également deux grues, montées sur le compartiment d'amarrage Pirs (une lancée par la mission STS-96, l'autre par le Progress M-SO1, attachée à Pirs).

Ces grues sont, structurellement, des bâtons télescopiques assemblés en sections, qui mesurent environ 6 pieds repliés, mais, lorsqu'ils sont étendus à l'aide d'une manivelle, mesurent 46 pieds de long[2]. Cela signifie que les grues à bord de Mir pouvaient facilement atteindre tous les principaux modules du complexe orbital, et celles qui sont attachées à l'ISS peuvent être utilisées pour transférer des objets sur toute la longueur de la partie russe de la Station spatiale internationale, de Zvezda à Zarya.

Le plus grand bras robotique de l'ISS, Canadarm 2 pèse 1 800 kilogrammes et est utilisé pour amarrer et manipuler engins spatiaux et modules sur la partie américaine de l'ISS, et pour tenir les astronautes et l'équipement au cours des sorties extravéhiculaires (EVA). La partie russe ne comporte pas de vaisseaux spatiaux ou de modules devant être manipulés ainsi, tous s'amarrent automatiquement, et peuvent être repositionnés ou mis au rebut de la même manière. Chaque grue Strela pèse 45 kg et peut effectuer toutes les tâches nécessaires, avec des économies de poids substantielles, moins de complexité et moins d'entretien que Canadarm2.

Une EVA, prévue pour février 2012, verra une grue Strela déplacée dans le compartiment d'amarrage Poisk. Peu de temps après, une autre grue Strela sera transférée à Zarya. Ces mesures sont nécessaires parce que Pirs sera détaché peu après et désorbité pour permettre à Nauka de s'amarrer à l'emplacement actuel de Pirs en 2012[3] .

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Harland, The Story of Space Station Mir, New York, Springer-Verlag New York Inc,‎ 2005 (ISBN 978-0-387-23011-5, lien LCCN?, lire en ligne)
  2. (en) Robert Zimmerman, Leaving Earth: Space Stations, Rival Superpowers and the Quest for Interplanetary Travel, Washington, Henry (Joseph) Press,‎ 2003 (ISBN 978-0-309-08548-9, lien LCCN?, lire en ligne)
  3. (en) « ISS managers working to realign busy launch manifest following ongoing delays », NASA Spaceflight (consulté le 8 February 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]