Street & Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Street & Smith (ou Street & Smith Publications, Inc.) était une maison d'édition américaine spécialisée dans la presse populaire fondée en 1855 par Francis Scott Street et Francis Shubael Smith.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1855 Francis Scott Street et Francis Shubael Smith rachètent le magazine The New York Weekly Dispatch. Avec cet achat ils fondent la société d'édition qui porte leur nom et progressivement ils publient de nombreuses revues populaires. Dans le catalogue de la maison se retrouvent ainsi des Dime novels, des pulps et des comics[1]. En 1930, elle lança Astounding Stories of Super-Science, le magazine qui donna ses lettres de noblesse à la science-fiction. De 1940 à 1949, elle a publié des comic books.

Elle est rachetée en 1959.

Politique éditoriale[modifier | modifier le code]

Les magazines avaient des directeurs de la publication qui dirigeaient des équipes d'auteurs et leurs prescrivaient l'idée de base et le caractère des personnages. De même, les illustrateurs devaient se plier aux demandes de ces rédacteurs. Si l'auteur ou l'artiste apportait quelque chose qui ne satisfaisait pas le rédacteur, le travail original était repris et ajusté aux souhaits de l'équipe dirigeante. Ceci explique que de nombreux écrivains ont pris un nom de plume pour signer ces œuvres qui ne correspondaient pas leur travail[1].

Auteurs et artistes[modifier | modifier le code]

Auteurs[modifier | modifier le code]

Bien qu'ils aient travaillé sous un pseudonyme on trouve dans les magazines de Street & Smith des textes de Horatio Alger, Theodore Dreiser, Upton Sinclair, et Jack London.

Artistes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Street & Smith Dime Novel Covers », sur =http://library.syr.edu, Syracuse University Library (consulté le 17 juin 2013)

Documentation[modifier | modifier le code]