Stratosfear

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stratosphère (homonymie).

Stratosfear

Album par Tangerine Dream
Sortie Octobre 1976
Enregistré Août 1976 aux studios Audio, Berlin, Allemagne.
Durée 34:39
Genre Musique électronique
Producteur Tangerine Dream
Label Virgin Records

Albums par Tangerine Dream

Stratosfear est le 8e album du groupe allemand Tangerine Dream sorti sur le label Virgin Records en 1976.

Historique[modifier | modifier le code]

Stratosfear a été enregistré à Berlin en août 1976 et produit par le groupe.

D'après Edgar Froese, il fut très compliqué à enregistrer, notamment à cause du nouveau sequencer de Peter Baumann qui posait des problèmes, des machines qui tombaient en panne, des bandes masterisées qui disparaissaient ou qui étaient effacées et au final la console qui partit en fumée[1]. Pendant l'enregistrement, Froese vint un jour au studio en jouant de l'harmonica pour dénoncer l'absurdité de la situation avec la technique. Ce qui fut au départ une blague, fut conservé pour l'intro de 3am at the border...[1] Le groupe a d'ailleurs utilisé d'autres instruments acoustiques sur cet album.

Cet album est le dernier album studio avec Peter Baumann qui quittera le groupe en 1977 pour se consacrer à une carrière en solo.

L'album sera promu par le single comprenant Stratosfear/The Big Sleep in Search of Hades, en versions raccourcies.

Titres[modifier | modifier le code]

Toute la musique est composée par Franke, Froese, Baumann.

No Titre Durée
1. Stratosfear 10:04
2. The Big Sleep in Search of Hades 4:45
3. Three AM at the Border of the Marsh from Okefenokee 8:10
4. Invisible Limits 11:40
34:39

Single[modifier | modifier le code]

  1. Stratosfear - 4:14
  2. The Big Sleep in Search of Hades - 3:50

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Edgar Froese : mellotron, synthétiseurs, orgue, guitares acoustiques 6 et 12 cordes, basse, harmonica
  • Christopher Franke : mellotron, moog, synthétiseurs, clavecin, percussions
  • Peter Baumann : moog synthétiseur, ordinateur pour projet rythmique, piano, mellotron

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Voices In the Net/notes article en anglais