Stratégie DOTS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La stratégie DOTS (de l'anglais, directly observed treatment, short-course) est une stratégie de lutte contre la tuberculose recommandée par l'OMS[1].

Elle repose sur cinq éléments :

  1. la volonté politique des gouvernements concernant le financement et l'organisation ;
  2. le dépistage par des examens bactériologiques de qualité ;
  3. un traitement normalisé avec surveillance et soutien des patients ;
  4. une logistique pharmacologique efficace ;
  5. une évaluation constante de la situation.

Le but est d'éviter le développement de bactéries multirésistantes (bacilles de la tuberculose) aux antibiotiques dû à des traitements anarchiques.

La politique consistant à traiter le plus grand nombre à moindre coût, laissant de côté les cas de multi-résistances ayant l'effet pervers de les multiplier, les traitements appropriés aux cas multi-résistants sont maintenant intégrés dans la stratégie DOTS-plus[2]. Cette stratégie est associée à l'introduction des médicaments de seconde ligne dans la liste des médicaments essentiels de l'OMS et de leur disponibilité à moindre coût pour les populations défavorisées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « OMS: Poursuivre et renforcer une stratégie DOTS de qualité », Organisation mondiale de la santé
  2. (en)[PDF] « Guidelines for the programmatic management of drug-resistant tuberculosis », Organisation mondiale de la santé,‎ 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]