Stratégie ABC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La stratégie ABC (de l'anglais "Abstinence, Be Faithful, Use a Condom": Abstinence, soyez fidèle, utilisez un préservatif) est une politique d'éducation sexuelle basée sur la réduction des risques qui combine l'approche stricte de l'abstinence, l'éducation des pratiques du sexe sans risque. L'approche ABC a été développée en réponse à l'épidémie du VIH et Sida en Afrique, et pour contrer la diffusion d'autres infections sexuellement transmissibles.

Cette stratégie recommande l'abstinence sexuelle en dehors du mariage en tant qu'idéal. Il préconise l'utilisation des préservatifs et d'autres pratiques du sécuri-sexe uniquement dans le cas où il est impossible d'avoir des relations avec un unique partenaire sexuel. L'emphase sur l'abstinence comme idéal à atteindre, alliée à une approche pragmatique, a permis au plan ABC de convaincre quelques gouvernements africains et organisations américaines qui répondent à une base d'électeurs ou contributeurs chrétiens. Cette stratégie de prévention a été utilisée notamment en Ouganda et au Botswana.

La stratégie ABC est peu utilisée dans les pays les plus développés, car l'accès au préservatif y est généralement aisé. Cependant, elle prend tout son intérêt en Afrique, continent le plus touché par le sida et où le préservatif est peu répandu[réf. nécessaire] ou souvent mal utilisé. La sensibilisation à la fidélité et à l'abstinence y est donc d'autant plus pertinente selon ses défenseurs.

L'interprétation de ces trois éléments dans la politique sanitaire internationale peut être controversée. Par exemple, le plan ABC du président des États-Unis, PEPFAR, a parfois été accusé de donner la priorité à l'abstinence et la monogamie. L'utilisation des préservatifs ne serait encouragée que pour les groupes « à haut risque », et pas pour la population générale[1]. Malgré ces critiques, le plan PEPFAR est en général considéré comme un succès[2]. Son impact positif a été confirmé par des études de l'université Stanford en 2009[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La stratégie américaine de l'abstinence soulève les critiques
  2. (en) Has Bush been Africa's best friend?
  3. (en) Stanford study first ever to show U.S. AIDS relief program saved a million lives

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Edward Green et Allison Herling Ruark, The ABC Approach to Preventing the Sexual Transmission of HIV, éd. Masthof Press, 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]