Strap (châtiment corporel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir strape.

Au Québec, la strap (de l'anglais strap[1]) est un instrument de châtiment corporel composé d'une bande de cuir souple ou rigide de longueur variable.

Elle était généralement utilisée dans le système d'éducation au XIXe et XXe siècles par un maître sur ses apprentis pour diverses raisons, comme ramener ceux-ci à l'ordre.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, afin de prévenir les blessures physiques, le Conseil de l'instruction publique détermine la strape comme l'objet autorisé pour exercer la punition corporelle[1].

En janvier 1865, le Journal de l'instruction publique publie un article de l'abbé Jean Langevin, La Discipline, dans lequel ce dernier recommande l'utilisation de la strape « dans la main et à petit coups »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Marie-Aimée Cliche, « “Qui bene amat bene castigat”: Le débat sur les punitions corporelles dans les revues pédagogique du Québec, 1857-1964 », Revue histoire de l'éducation, Université de Western Ontario,‎ automne 1999 (consulté le 3 octobre 2009)