Strangelove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Strangelove

Single par Depeche Mode
extrait de l'album Music for the Masses
Face A Strangelove
Face B Pimpf, Agent Orange
Sortie 13 avril 1987
Enregistré 1987
Durée 3:44 (version vinyle 7"/single)
6:32 (version vinyle 12")
4:55 (version album)
Genre Synthpop[1], new wave
Format Vinyle (7" et 12"), CD
Auteur Martin L. Gore
Producteur Depeche Mode et David Bascombe
Label Mute Records
Critique

Singles par Depeche Mode

Pistes de Music for the Masses

Strangelove '88

Single par Depeche Mode
extrait de l'album 101
Face A Strangelove '88
Face B Pimpf (Live), Behind the Wheel (Live)
Sortie 1988
Enregistré 1987-1988
Rose Bowl de Pasadena, Californie
Durée 4:55
Genre Synthpop
Format 7", CD
Auteur Martin L. Gore
Producteur Depeche Mode
Label Sire Records
Reprise Records

Singles par Depeche Mode

Pistes de 101

Strangelove est le 18e single de Depeche Mode, sorti le 13 avril 1987, et le tout premier extrait de l'album Music for the Masses, qui paraîtra plus tard dans l'année.

Il atteint la 16e place du classement des meilleures ventes de single au Royaume-Uni (il devenait alors rare que Depeche Mode atteigne le top 10 dans leur propre pays), mais se hisse à la 2e place du hit parade de RFA et d'Afrique du Sud. Le single rentre aussi dans le top 5 de plusieurs pays comme la Suède et la Suisse. En France, le single se classe 25e dans le Top 50[2].

Aux États-Unis, ce single atteint initialement la 76e place dans le Billboard, et surtout le numéro 1 (une première dans l'histoire du groupe aux USA) dans le Billboard Hot Dance Club Play. Lors de la réédition américaine du titre, fin 1988, Strangelove se classe mieux, entrant dans le Top 50 (à la 50e place), et fait de nouveau une apparition dans le Billboard Hot Dance Club Play, démontrant ainsi la grande popularité désormais acquise par le groupe, dans ce pays.

Informations[modifier | modifier le code]

La version originale de "Strangelove", parue au printemps 1987, est une chanson rapide aux allures pop. Bien qu'efficace, cela ne correspondait finalement pas au style beaucoup plus sombre de Music for the Masses édité plus tard dans l'année ; c'est ainsi que Daniel Miller fit une version plus "lente" de "Strangelove" qui devint alors le titre inclus dans l'album. Cette version est d'ailleurs sortie plus tard en single aux États-Unis sous le nom de "Strangelove '88", alors que le groupe connaissait à ce moment-là un énorme succès en Amérique du Nord (voir album et tournée 101). L'ancien membre du groupe, Alan Wilder, a mentionné sur son site consacré à Recoil, que le groupe pensait que la version single était "trop encombrée", ce qui fut aussi la raison du remix de Miller. Ce dernier expliquera plus tard sur le documentaire consacré à l'album que la version originale était bien trop compliquée et nécessitait une "simplification".

La chanson en elle-même évoque un thème récurrent chez DM (et donc chez Martin Gore, le principal auteur des textes) : les relations amoureuses, et traite ainsi des "hauts et bas particuliers" de ceux-ci ("Strange highs and strange lows")[3].

Il y a deux faces B pour "Strangelove", deux instrumentaux. "Pimpf" est un instrumental sombre constitué autour d'un piano, tirant son nom, d'après les membres du groupe, d'une des sections des jeunesses hitlériennes. "Pimpf" est également la dernière piste de Music for the Masses. Le 2e instrumental est Agent Orange, dont le nom provient de l'herbicide utilisé durant la guerre du Viêt Nam. À la fin de la chanson, on peut entendre un code morse. La signification serait la suivante : « Si quelqu'un peut entendre ceci, s'il vous plaît aidez-moi ». Agent Orange est la première piste bonus de la version CD de Music for the Masses.

Clips musicaux[modifier | modifier le code]

Le clip vidéo de "Strangelove" a été réalisé par Anton Corbijn et apparaît dans les compilations Strange et The Videos 86>98. Tourné en Super 8 et en noir et blanc, la vidéo montre le groupe apparaître dans différents endroits de Paris, dans des chambres d'hôtel et dans un studio. La vidéo est entrecoupée de séquences d'animation. Le clip inclut deux top model célèbres spécialisés dans les sous-vêtements (l'une deviendra la femme d'Anton Corbijn) mais également des passants filmés dans des poses rapides. Aux États-Unis, MTV s'est opposé au contenu révélateur de la vidéo incluant les modèles et une version censurée a été diffusée, voyant les membres du groupe les remplacer.

Il existe aussi un clip réalisé par Corbijn pour "Pimpf" (la face B du single), exclusif à la compilation "Strange", et qui montre David Gahan, Alan Wilder et Andrew Fletcher se criant dessus en synchronisation avec le refrain de l'instrumental, pendant que Martin Gore joue la chanson au piano. On notera que Martin joue du piano dans le clip alors qu'en fait c'est Alan Wilder qui joue de cet instrument dans le groupe durant la période 1987–1990, ainsi que précédemment pour "Somebody".

En 1988, un autre clip de "Strangelove" est édité, afin d'accompagner la réédition de cette chanson aux États-Unis, celle-ci utilisant donc cette fois-ci la version album du titre. Ce clip est réalisé par Martyn Atkins qui s'est chargé de la photographie des premiers albums de DM ; il n'est pas sorti officiellement jusqu'à la parution en DVD de la compilation The Videos 86>98 en 2002. Ce clip est quelque peu différent de l'original, et voit le groupe jouer dans ce qui semble être une sorte de château.

Autres versions[modifier | modifier le code]

Le 7 septembre 1988, le groupe a joué "Strangelove" aux MTV Video Music Awards aux États-Unis. Cette performance est disponible sur le site officiel du groupe[4]. Le titre a été joué en concert lors du Tour of the Universe en 2009 pour la première fois depuis le World Violation Tour de 1990.

Des passages de "Strangelove" peuvent être entendus dans les chansons "Life Ain't a Game" de Ja Rule, "I Won't Be Crying" de Infernal et "Point of View" par Samantha Mumba.

Une version de 'Strangelove' a aussi été interprétée par Friendly Fires en 2010.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Vinyle 7" Mute / 7Bong13 (UK) & 7"
Sire / 7-28366 (US)
  1. Strangelove — 3:45
  2. Pimpf — 4:33
Vinyle 12"
Mute / 12Bong13 (UK)
  1. Strangelove (Maxi Mix) — 6:32
  2. Strangelove (Midi Mix) — 1:38
  3. Pimpf — 5:21
Vinyle 12"
Mute / L12Bong13 (UK)
  1. Strangelove (Blind Mix) — 6:31
  2. Pimpf — 4:33
  3. Strangelove (Pain Mix) — 7:19 (remixé par Phil Harding)
  4. Agent Orange — 5:05
Vinyle 12"
Mute / DanceBong13 (UK)
  1. Strangelove (Blind Mix) — 6:31
  2. Strangelove (The Fresh Ground Mix) — 8:14 (remixé par Phil Harding)
  • Version très rare.
CD
Mute / CDBong13 (UK)
  1. Strangelove (Maxi Mix) — 6:32
  2. Pimpf — 4:33
  3. Strangelove (Midi Mix) — 1:38
  4. Agent Orange — 5:05
  5. Strangelove — 3:45
CD
Mute / CDBong13 (Royaume-Uni)
  1. Strangelove — 3:45
  2. Pimpf — 4:33
  3. Strangelove (Maxi Mix) — 6:32
  4. Agent Orange — 5:05
  5. Strangelove (Blind Mix) — 6:31
  6. Fpmip — 5:21
  7. Strangelove (Pain Mix) — 7:19
  8. Strangelove (Midi Mix) — 1:38
  • Le second CD est sur la ressortie de 1992.
12" Sire / 0-20696 (US)
  1. Strangelove (Maxi Mix) — 6:32
  2. Strangelove (Midi Mix) — 1:38
  3. Strangelove (Blind Mix Edit) — 6:10
  4. Fpmip — 5:21
12" Sire / 0-20769 (US)
  1. Strangelove (Pain Mix) — 7:19
  2. Strangelove (Pain Mix 7" Edit) — 3:29
  3. Agent Orange — 5:05
  • Fpmip est Pimpf qui donne l'impression d'être joué à l'envers et avec une intro différente, sinon c'est la même chanson.
  • Toutes les chansons sont l'œuvre de Martin L. Gore.
3"CD Sire/Reprise / 2-27777 (US)
  1. Strangelove (Remix Edit) — 3:52 (remixé par Tim Simenon & Mark Saunders)
  2. Nothing (Remix Edit) — 3:58 (remixé par Justin Strauss)
Vinyle 7" Sire / 7-27777 (US)
  1. Strangelove (Album Version 7" Edit) — 3:44
  2. Nothing (Remix Edit) — 3:58
  • Aussi sorti sur cassette (Sire / 27991-4).
Vinyle 12" Sire / 0-21022 (US)
  1. Strangelove (Highjack Mix) — 6:30 (remixé par Tim Simenon & Mark Saunders)
  2. Strangelove (Remix Edit) — 3:46
  3. Nothing (Zip Hop Mix) — 7:06 (remixé par Justin Strauss)
  4. Nothing (Dub Mix" — 6:40 (remixé par Justin Strauss)
CD Sire / PRO-CD-3213 (US)
  1. Strangelove (Remix Edit) — 3:46
  2. Strangelove (Album Version 7" Edit) — 3:44
  3. Strangelove (Blind Mix 7" Edit) — 3:57
  4. Strangelove (Highjack Mix) — 6:30
  • US promo CD

Le Zip Hop Mix de Nothing est apparu sur le quatrième CD limité de la compilation de remix de Depeche Mode, Remixes 81-04 en 2004.

Classements[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1987–1988) Meilleure
position
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud (Springbok Radio)[5] 2
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[6] 2
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[7] 29
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[8] 20
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre VRT Top 30)[9] 14
Drapeau du Canada Canada (20 Dance Singles)[10] 11
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[11] 50
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cash Box)[12] 41
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Play)[11] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Music/Maxi-Singles Sales)[11] 5
Drapeau de la France France (SNEP)[2] 25
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[13] 5
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[14] 16
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[15] 24
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[16] 30
Drapeau de la Pologne Pologne (Classements Singles)[17] 4
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[18] 16
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[19] 5
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[20] 3

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Classement (1987) Position
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud (Springbok Radio)[21] 15
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[14] 71
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[22] 24

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Strangelove By Depeche Mode – Digital Sheet Music », EMI Music Publishing (consulté le 7 décembre 2013) Cf. Arrangement Details
  2. a et b Lescharts.com – Depeche Mode – Strangelove. SNEP. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  3. (en) « Strangelove », sur Depechemode.com,‎ 24 mars 2010 (consulté le 21 août 2013)
  4. (en) « Strangelove – 1988 MTV Video Music Awards (MTV/USA - September 7th, 1988) », sur Archives.depechemode.com, Venusnote Ltd.,‎ 30 septembre 2007 (consulté le 21 août 2013)
  5. (en) « South African Rock Lists Website SA Charts 1969 – 1989 Acts (D) », sur Rock.co.za, John Samson (consulté le 21 août 2013)
  6. (de) Charts.de – Depeche Mode - Strangelove. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 21 août 2013.
  7. (de) Austrian-charts.com – Depeche Mode – Strangelove. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  8. (nl) Ultratop.be – Depeche Mode – Strangelove. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 21 août 2013.
  9. (nl) « Strange Love – DEPECHE MODE », sur Top30-2.radio2.be, VRT (consulté le 21 août 2013) : « Hoogste notering in de top 30 : 14 »
  10. (en) « Dance/Urban – Volume 48, No. 26, October 15 1988 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 21 août 2013)
  11. a, b et c (en) « Depeche Mode – Awards », sur Allmusic, Rovi Corporation (consulté le 21 août 2013)
  12. (en) « CASH BOX Top 100 Singles – Week ending OCTOBER 15, 1988 », sur Cashboxmagazine.com,‎ 7 octobre 2012 (consulté le 7 décembre 2013)
  13. (en) « The Irish Charts – All there is to know », IRMA (consulté le 21 août 2013)
  14. a et b (it) « I singoli più venduti del 1987 », sur HitParadeItalia.it, Creative Commons (consulté le 21 août 2013)
    71. Strangelove - Depeche Mode [#16]
  15. (nl) Nederlandse Top 40 – Depeche Mode - Strangelove search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 21 août 2013.
  16. (nl) Dutchcharts.nl – Depeche Mode – Strangelove. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  17. (pl) « STRANGE LOVE – Depeche Mode », sur LP3.polskieradio.pl, Nowe Media, Polskie Radio S.A. (consulté le 21 août 2013)
  18. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 21 août 2013.
  19. (en) Swedishcharts.com – Depeche Mode – Strangelove. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  20. (en) Swisscharts.com – Depeche Mode – Strangelove. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  21. (en) « Top 20 Hit Singles of 1987 », sur Rock.co.za, John Samson (consulté le 7 décembre 2013)
  22. (de) « Schweizer Jahreshitparade 1987 », sur Hitparade.ch, Hung Medien (consulté le 7 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]