Strange Days (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Strange Days.

Strange Days

Titre québécois Ondes de choc
Titre original Strange Days
Réalisation Kathryn Bigelow
Scénario James Cameron
Jay Cocks
Sociétés de production Lightstorm Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Sortie 1995
Durée 145 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Strange Days est un film américain réalisé par Kathryn Bigelow, sorti en 1995.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Los Angeles, quelques jours avant l'an 2000, Lenny Nero un flic déchu reconverti en dealer de clips prohibés, utilisant la technologie SQUID, capable d'enregistrer les flux du cortex cérébral et de les restituer à l'identique, reçoit un blackjack anonyme : l'assassinat en direct d'une amie à lui...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Producteurs délégués : Lawrence Kasanoff et Rae Sanchini
Coproducteur : Ira Shuman
Drapeau des États-Unis États-Unis : 7 octobre 1995
Drapeau de la France France : 7 février 1996
Drapeau de la Belgique Belgique : 17 avril 1996
  • Interdit aux moins de 12 ans

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a été un cuisant échec commercial, rapportant environ 7 959 000 $ au box-office en Amérique du Nord pour un budget de 42 000 000 $[2]. En France, il a réalisé 160 664 entrées[3].

Il a reçu un accueil critique plutôt favorable, recueillant 63 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,2/10 et sur la base de 41 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lors des Saturn Awards 1996, le film a remporté 2 récompenses, meilleure réalisation et meilleure actrice (Angela Bassett), et a été nommé dans 3 autres catégories : meilleur film de science-fiction, meilleur acteur (Ralph Fiennes) et meilleur scénario[5].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Lenny Nero, le héros de ce film, a été conçu par James Cameron comme un personnage non-violent, qui fuit la confrontation tant qu'il peut l'éviter.
  • Juliette Lewis interprète toutes les chansons que chante Faith, son personnage dans le film[6].
  • Andy Garcia devait interpréter le rôle de Lenny Nero.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]