Straße des 17. Juni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 30′ 51″ N 13° 21′ 02″ E / 52.5142, 13.3506

Vue vers l'est avec la Siegessäule.
Chars Chieftain du 14th/20th King’s Hussars de la British Army défilant dans la Straße des 17. Juni à Berlin-Ouest le 18 juin 1989.

La Straße des 17. Juni (la « rue du 17 juin » en allemand) est l'une des artères les plus célèbres de Berlin.

Elle traverse le Großer Tiergarten d'est en ouest, de la Platz des 18. März (dominée par la porte de Brandebourg) à la Ernst-Reuter-Platz. À mi-parcours, un rond-point baptisé la Großer Stern (« grande étoile ») accueille en son centre la Siegessäule (« colonne de la victoire »).

Historique[modifier | modifier le code]

Voulue par Frédéric Ier, cette rue était baptisée auparavant Charlottenburger Chaussee, car elle permettait de relier le château de Berlin à la résidence d'été de Charlottenburg. Elle fut pavée en 1799 et devint au XIXe siècle une grande artère de la riche banlieue ouest.

Sous le Troisième Reich, elle fut incorporée au Ost-West-Achse (« axe est-ouest »), avenue triomphale bordée de drapeaux à croix gammée. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, peu avant la chute de Berlin, elle servit de piste d'atterrissage, les aéroports berlinois ayant été rendus inutilisables.

En 1945, après la prise de ville, les Soviétiques érigèrent dans sa partie orientale le mémorial de Tiergarten, en l'honneur de leurs soldats tombés pendant la bataille de Berlin.

Cette rue était aussi utilisée pour les défilés militaires des puissances occupantes de Berlin.

Son nom actuel fait référence à la journée du 17 juin 1953, qui fut la plus sanglante des journées d'émeutes en Allemagne de l'Est durant cette année-là. En effet, une cinquantaine d'ouvriers manifestant contre la politique économique du gouvernement communiste de la République démocratique allemande tombèrent sous les balles de l'Armée rouge, appelée en renfort par le pouvoir pour réprimer le soulèvement.

Aujourd'hui, la rue est parfois utilisée pour des méga-événements comme la Love Parade ou le Live 8. Durant l'été 2006, elle a été fermée pendant six semaines pendant le Fanmeile de la coupe du monde de football. Elle sert également de point de départ pour le marathon de Berlin.