Stowe (Vermont)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stowe.
Stowe
Image illustrative de l'article Stowe (Vermont)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Vermont Vermont
Comté Lamoille
Démographie
Population 4 339 hab. (2000)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 28′ 31″ N 72° 42′ 08″ O / 44.475278, -72.70222244° 28′ 31″ Nord 72° 42′ 08″ Ouest / 44.475278, -72.702222  
Superficie 18 840 ha = 188,4 km2
· dont terre 188,2 km2 (99,89 %)
· dont eau 0,2 km2 (0,11 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Surnom Ski Capital of the East
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vermont

Voir sur la carte administrative du Vermont
City locator 14.svg
Stowe

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Stowe

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Stowe
Liens
Site web http://www.townofstowevt.org

Stowe est une ville située dans le comté de Lamoille, dans l'État du Vermont, dans le nord-est des États-Unis. Lors du recensement de 2000, la population de Stowe était de 4 339 habitants.

La petite ville se niche au pied des monts Mansfield et Spruce Peak. Le tourisme y est le moteur économique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Stowe est fondée en 1794 par la famille Oliver Luce dans la vallée où coule la rivière Waterbury (ou Little River, telle qu'elle est actuellement dénommée)[1]. En 1796, un moulin à farine est construit à la chute de la rivière Little[2]. En 1800 la première école est construite sur un terrain cédé par Oliver Luce, s'établit également un groupe de méthodistes protestants. En 1811, la première taverne est érigée dans le Village qui va être transformée en auberge en 1814. La route Stowe-Morrisville est ouverte en 1832. Un service ferroviaire est établie en 1849 ( au village voisin de Waterbury). En 1888 commence les activités de l'entreprise Mt-Mansfield Creamery ( fabrication du beurre). La coupe du bois et la production laitière sont l'économie naissante de Stowe. Il y a quelques petits ateliers de fabrication comme l'usine Tubbs Snowshoe. En 1863, on construit l'Hôtel Mont Mansfield au pied de la montagne. L'établissement de 3 étages loge 450 touristes ( l’hôtel sera fermé en 1957, puis démoli). Stowe tient son premier carnaval d'hiver en février 1921. La première station de ski et les premières pistes de ski sont ouvertes en 1933-1934 par le Civilian Conservation Corps[3]. La patrouille nationale de ski basée au mont Mansfield est la plus ancienne des États-Unis[4]. La première montée mécanique est installée en 1937, suivie par un télésiège en 1940[5]. En mars 1938, les championnats nationaux de descente et de slalom se tiennent à Stowe[6].

Vue du centre de ski Stowe Mountain Resort.

Les pistes de Spruce Peak sont ouvertes dans le milieu des années 1950, avec la télécabine[5]. Le Men's and Women's National Championships se tient en mars 1952 à Stowe. En 1968 c'est l'ajout des pistes du secteur de The Chin[7]. Actuellement très peu d'entreprises industrielles et de fermes agricoles sont encore exploités à Stowe, elles ont été vendus pour le développement de la villégiature et des résidences de vacances.

Lieu de villégiature[modifier | modifier le code]

La Télécabine de 8 personnes du Stowe Mountain Resort

Stowe est un lieu connu pour les sports d'hiver. Le grand nombre d’hôtels, d'auberges et de restaurants en témoignent. La proximité des montagnes Vertes et le bon enneigement hivernal sont des atouts pour la station de ski Stowe Mountain Resort. La moyenne annuelle des chutes de neige est d'environ 850 cm[8]. De plus, 4 centres de ski de fond entretiennent plus de 130 kilomètres de pistes travaillées mécaniquement. 80 kilomètres de pistes sauvages non- travaillées relient Stowe aux villages voisins de Underhill, Cambridge et Bolton[9].

Activités estivales[modifier | modifier le code]

Vue du mont Mansfielfd depuis Stowe en été.

Plusieurs sentiers de randonnée mènent au sommet du Mont Mansfield, et la Long Trail traverse les crêtes, sentiers qui sont tous entretenus par le Green Mountain Club. Il y a des activités d'escalade de rochers.

Un festival de théâtre, le Stowe Theater Guild[10], et un festival de montgolfières ont lieu chaque été

Résidents notables[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Stowe, Vermont » (voir la liste des auteurs)
  • A Brief History of Stowe, Vermont, Stowe Historical Society, mars 1983.
  • A Walking Tour of the Stowe Historic District, Stowe Historical Society, avril 1992.

Liens externes[modifier | modifier le code]