Stoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stoa (homonymie).
Stoa d'Attale à Athènes

Stoa (en grec ancien ἡ στοά) est le terme grec désignant un portique, c'est-à-dire un bâtiment, ou la partie d'un bâtiment couvert, fermé à l'arrière par un mur plein, et ouvert en façade par une colonnade. C'est un lieu de rencontre, destiné à protéger diverses activités des intempéries. Elle peut avoir une spécialisation fonctionnelle comme la stoa basileios à Athènes où siège l'archonte. Les grands évergètes, et notamment les rois de l'époque hellénistique en font souvent offrande aux cités auprès desquelles ils désirent se distinguer : c'est le cas par exemple d'une des plus célèbres d'entre elles, la stoa d'Attale sur l'agora d'Athènes, reconstruite par les Américains dans les années cinquante pour abriter le musée de l'agora. À l'époque classique, les stoas ne comportaient qu'une seule nef; puis, à partir de l'époque hellénistique, on construisit des portiques plus grands et plus vastes, à deux nefs et souvent avec un étage.

Les premiers philosophes stoïciens grecs se réunissaient dans une stoa, d'où l'étymologie de stoïcisme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Ginouvès, Dictionnaire méthodique de l'architecture grecque et romaine, t. III : Espace architecturaux, bâtiments et ensembles, Collection de l'École française de Rome 84, EFR - EFA, 1998 (ISBN 02235099[à vérifier : isbn invalide]), p 74.

Articles connexes[modifier | modifier le code]