Stjepan Dabiša

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stjepan Dabiša
Titre
Roi de Bosnie
10 mars 13918 septembre 1395
Prédécesseur Stefan Tvrtko Ier de Bosnie
Successeur Jelena Gruba
Biographie
Dynastie Maison de Kotromanić
Date de naissance après 1339
Date de décès 8 septembre 1395
Père Vladislav Kotromanić ou Ninoslav Kotromanić ?
Enfant(s) Stana Kotromanić

Stjepan Dabiša (en Bosnien: Stjepan Dabiša; en serbe cyrillique : Стефан Дабиша) est un roi de Bosnie qui a régné de 1391 à 1395. Il est un membre de la dynastie des Kotromanić.

Origine incertaine[modifier | modifier le code]

Dabiša est peut-être le fils illégitime de Vladislav Kotromanić ou un fils de son frère Ninoslav[1]. Il est donc soit le demi-frère ou le cousin du roi Tvrtko Ier.

Roi de Bosnie[modifier | modifier le code]

Dabiša succède à Tvrtko Ier en 1391. À son arrivée au pouvoir, la Bosnie a déjà été décentralisée par la noblesse semi-indépendante. Les membres de la maison des Sanković, le prince Beljak et le duc Radič, dirigent de manière indépendante dans la Zachlumie et le Popovo (une subdivision de la Zachlumie). Ils ont donné Konavle à la République de Raguse (maintenant Dubrovnik) et Dubrovnik a commencé à vouloir écarter Kotor et les autres villes dalmates de la domination du roi de Bosnie, en leur demandant de réaccepter la domination du roi Sigismond de Hongrie, mais ils ont refusé. Le roi Stefan Dabiša envoie alors le duc Vlatko Vuković et le prince Pavle Radenovic à Konavle dès 1391, et ils chassent les Sanković et dispersent leurs terres. Beljak meurt et Radič est jeté en prison. Cela marque la fin de la maison des Sanković et le début des familles serbes orthodoxes de Bosnie. Les turcs ottomans commencent à envahir de nouveau la Bosnie en 1392, le roi envoie alors le duc Hrvoje Vukčić, qui arrive à vaincre de manière décisive les Turcs.

Le reste du règne de Dabiša est marqué par ses querelles avec le roi de Hongrie Sigismond et le roi de Naples Ladislaus pour le contrôle de la Croatie et de la Dalmatie. Vuk Vukčić, le Ban de Dabiša prend Ostrovica et Vrana à Ivaniš Paližna. Dabiša souhaite prendre Zadar sous son joug mais cela lui est impossible sans le soutien complet du frère de Vuk et de l'homme de pouvoir le plus important de la région : Hrvoje Vukčić.

Au début de 1394, la noblesse croate avec Ivanis Horvat, un sujet du roi de Naples refuse de servir le roi Dabiša. Il envoi le prince Ivan Radivojević pour prendre Omiš à Horvat comme punition. Le roi de Hongrie Sigismond en profite et envoi son armée pour se débarrasser à la fois Horvat et Dabiša. L'armée hongroise assiège et détruit par les flammes Dobor dans la partie inférieure de la rivière Bosna. Dabiša s'y rend et prête allégeance à Sigismond, il lui cède la Dalmatie et la Croatie. En retour Sigismond le nomme prince de Szomod.

Dabiša décède de maladie le 8 septembre 1395 et le roi Sigismond prend un peu plus le contrôle de la Bosnie. Mais le gouvernement bosniaques (le "Rusag") décide que c'est son épouse, la reine Jelena Gruba, qui doit monter sur le trône.

Famille[modifier | modifier le code]

Dabiša s'est marié avec Jelena Gruba, avec qui il a eu une fille prénommée Stana. Elle s'est mariée avec Đurađ Radivojević[2]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Stephen Dabiša of Bosnia » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K.G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Yugoslavia/Jugoslawien », p. 3321
  2. (en) Généalogie des Kotromanic