Stinky Toys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stinky Toys

Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Punk rock
Années actives 1976 - 1979
Composition du groupe
Membres Elli Medeiros
Jacno
Bruno Carone
Albin Dériat
Hervé Zénouda

Stinky Toys est un groupe musical créé en 1976 à Paris. Assimilé au mouvement punk, le groupe se compose de :

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeune groupe de rock parisien, les Stinky Toys ont l'occasion de participer au premier festival punk londonien au 100 Club à l'automne 1976, invités par Malcolm McLaren, manager des Sex Pistols[1]. Si l'expérience de ce concert s'avère décevante et l'ambiance détestable, la photo du groupe fait la une du Melody Maker. Cette notoriété soudaine leur permet d'être signé par Polydor et de sortir un premier 45 tours Boozy Creed. Leur premier album est enregistré dans la foulée et sort en 1977. L'un des titres Lonely Lovers « traduit en Français deviendra «Amoureux solitaires» pour Lio*». Malgré un certain soutien de la presse rock de l'époque, les Stinky Toys vendront peu de disques et se sépareront en 1979, après la sortie de leur deuxième album. Elli Medeiros et Jacno deviennent alors le duo Elli & Jacno.

Les Stinky Toys se différencient du punk rock par un rock plus nonchalant, dandy et un look sage et coloré proche des sixties. Le groupe se réclame par provocation d'artistes telles que France Gall ou Françoise Hardy, mais le style de Jacno est plus proche de Keith Richards ou Pete Townshend.

Discographie[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Stinky Toys, (« Les jouets puants ») est un jeu de mots sur les Dinky Toys, célèbre marque de voitures miniatures.
  • Jacno affirme avoir demandé à sa maison de disques d'être payé en bière Valstar.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Caron, Jacno, un héros français, documentaire diffusé sur Direct Star le 17 mars 2012.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire du rock sous la direction de Michka Assayas aux Éditions Robert Laffont