Stilianos Gonatas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stilianos Gonatas
Στυλιανός Γονατάς
Le colonel Gonatas
Le colonel Gonatas
Fonctions
112e Premier ministre grec
27 novembre 192224 janvier 1924
Monarque Georges II
Prédécesseur Sotirios Krokidas
Successeur Eleftherios Venizelos
Biographie
Date de naissance 15 août 1876
Lieu de naissance Patras, Grèce
Date de décès 29 mars 1966 (à 89 ans)
Lieu de décès Athènes, Grèce
Nationalité Grecque
Religion Christianisme orthodoxe (Église de Grèce)

Stilianos Gonatas
Premiers ministres grecs

Stilianos Gonatas (en grec moderne:Στυλιανός Γονατάς), né le 15 août 1876 à Patras et mort le 29 mars 1966 à Athènes, est un militaire et homme politique grec, Premier ministre de novembre 1922 à janvier 1924.

Biographie[modifier | modifier le code]

Militaire de carrière, il fait partie de l'entourage du colonel Nikólaos Zorbás après le coup de Goudi. Il participe aux guerres balkaniques, à la Première Guerre mondiale et à la guerre gréco-turque.

En septembre 1922, à la suite de la défaite grecque en Anatolie, un soulèvement militaire organisé avec notamment Nikolaos Plastiras amène à l'abdication du roi Constantin Ier. Un gouvernement civil dirigé par Sotirios Krokidas est formé. Le 27 novembre, Gonatas lui succède comme Premier ministre, fonction qu'il occupe jusqu'en janvier 1924, date à laquelle il transmet le pouvoir à Elefthérios Venizélos, rentré d'exil un mois plus tôt.

En 1929, le général Gonatas est élu au Sénat, dont il est président de 1932 à 1935. Demeuré à Athènes durant l'occupation par les puissances de l'Axe, il est détenu pendant quatre mois dans le camp de concentration d'Haidari. Après la guerre, il fonde le Parti national libéral qui s'allie avec le Parti du peuple et obtient trente sièges aux élections législatives de mars 1946. Favorable à la restauration de Georges II, Gonatas est ministre des Travaux publics dans le gouvernement de Konstantinos Tsaldaris en 1946-47. Battu aux élections législatives de 1950, il se retire de la vie politique tout en demeurant membre du Conseil de la couronne au titre d'ancien Premier ministre.