Stiff Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un des logos de Stiff Records

Stiff Records est un label indépendant de rock fondé à Londres en 1976 par Dave Robinson et Jake Riviera. La major company Island Records rachète le label en 1984 et le réactive en 2007.

Histoire du label[modifier | modifier le code]

Selon la légende, c'est grâce aux 400 livres prêtées par Lee Brilleaux, le chanteur de Dr.Feelgood, que Dave Robinson et Jake Riviera ont créé leur label en 1976[1]. Dans le milieu musical d'alors, l'expression stiff est synonyme d'échec commercial, mais le mot évoque également, en argot londonien, une érection[2]... Surfant la nouvelle vague punk qui déferle sur le Royaume-Uni au moment de son lancement, Stiff Records signe de nombreux artistes de punk rock et de pub rock (The Damned, Nick Lowe, The Adverts...) mais aussi d'autres artistes qui seront associés au mouvement new wave, comme Elvis Costello, The Pogues ou Ian Dury. La signature de Madness en pleine explosion ska leur apporte notoriété et rentrée financière conséquentes.

Ce « rebelle parmi les labels discographiques britanniques » est considéré comme l'un des « responsables de l'avènement des révolutions punk et new wave de la fin des années 1970 »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Mikaïloff, Dictionnaire raisonné du punk, Editions Scali,2007
  2. magazine Rock & Folk n° 549, mai 2013
  3. (en) The Stiff Records Box Set sur Allmusic.

Lien externe[modifier | modifier le code]