Stick-slip

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le phénomène de stick-slip (signifie "collé-glissé") est un mouvement saccadé parfois observé lors du glissement relatif de deux objets.

Explication[modifier | modifier le code]

Il s'explique par les lois de Coulomb du frottement. Ces lois font intervenir le coefficient de frottement statique ou coefficient d'adhérence (fo) et le coefficient de frottement dynamique ou coefficient de frottement de glissement (f).

Le premier (statique) intervient lorsque la vitesse de glissement entre deux surfaces est nulle : c’est le cas lorsque l’on souhaite déplacer une masse initialement au repos. Le second entre en compte lorsque la vitesse de glissement entre les deux surfaces est non nulle : par exemple quand la masse que l’on pousse est déjà en mouvement.

La force que l’on doit exercer pour déplacer une masse donnée est proportionnelle à cette masse et au coefficient considéré (statique ou dynamique suivant que la masse est, ou non, au repos). Si fo est supérieur à f, comme c'est généralement le cas, on devra fournir un effort plus important pour déplacer une masse initialement au repos que pour maintenir son mouvement.

Applications[modifier | modifier le code]

En sismologie, les mécanismes de rupture des failles mettent en jeu des phénomènes analogues au stick-slip, les tremblements de terre étant associés à une phase de glissement.

En musique, les frottements de l'archet sur la corde d'un violon s'apparentent à un mouvement de stick-slip.

Sur les autres projets Wikimedia :