Sthenolagnie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La sthenolagnie[réf. nécessaire] est un comportement social, habituellement d'un aspect sexuel, durant lequel un participant, l'adorateur, touche les muscles d'un autre participant, le dominateur, de manières sexuelles, qui peuvent inclure frottements, massages, baisers, léchage et autres techniques de contrôles variées. Le dominateur est presque toujours un culturiste, un compétiteur, ou catcheur - un individu exposant un très haut degré de masse musculaire. L'adorateur est souvent, mais pas toujours, plus mince, plus petit et plus affiné[1],[2],[3]. La sthenolagnie peut inclure les participants des deux sexes et de toutes orientations sexuelles[4],[5].

L'intensité de la force et de l'adoration varie grandement chez les adorateurs, car dépendant du désir des participants. Souvent, le dominateur utilise sa taille ou son poids pour "soumettre" un adorateur plus petit, forçant celui-ci à admirer ses muscles, ou dans d'autres cas, l'adorateur flatte l'apparence et la carrure du dominateur[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steven L. Davis, Maglina Lubovich, Hunks, hotties, and pretty boys, Cambridge Scholars, 2008, ISBN 144380018X, pp. 159-164
  2. (en) Shaun Assael, Steroid Nation, ESPN Books, 2007, ISBN 1933060379, book excerpt
  3. a et b (en) American Beauty, HBO Special Real Sports with Bryant Gumbel, #160 diffusé le 14 juillet 2010 official synopsis, a text summary and critique, streaming video: part 1, part 2 (the muscle worship proper coverage starts at 3:30 in the 2nd part)
  4. (en) Benoit Denizet-Lewis, America Anonymous: Eight Addicts in Search of a Life, Simon and Schuster, 2009, ISBN 0743277821, pp. 94-96
  5. (en) John Edward Campbell, Getting it on online: cyberspace, gay male sexuality, and embodied identity, Routledge, 2004, ISBN 1560234326, pp. 141-145