Steven Saylor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saylor.

Steven Saylor

Description de cette image, également commentée ci-après

Steven Saylor au Texas Book Festival 2007

Nom de naissance Steven Warren Saylor
Autres noms Aaron Travis
Activités Romancier, journaliste, historien
Naissance 23 mars 1956 (58 ans)
Port Lavaca, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier, roman historique, roman érotique, essai
Distinctions Prix Robert Fish 1993
Prix Lambda Literary 1993

Steven Saylor, né le 23 mars 1956 à Port Lavaca, au Texas, est un journaliste, un historien et un écrivain américain, auteur de romans policiers et historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est diplômé de l'Université du Texas à Austin, où il étudie l'Histoire et la littérature antique. Rédacteur en chef du San Francisco Sentinel, puis agent littéraire, il se tourne ensuite vers l'écriture et publie des romans ayant pour cadre l'Histoire du Texas. Il rencontre le succès avec Les Mystères de Rome, une série policière se déroulant à l'époque de la Rome antique où sont racontées les enquêtes de Gordien, un détective privé qui côtoie successivement Sylla, Cicéron, Jules César et Cléopâtre.

En prolongement de cette série fictive, Steven Saylor a écrit deux ouvrages historiques sur la Rome antique : Roma (2007), un ouvrage sur l'Histoire de Rome de sa fondation à l'avènement d'Auguste et Empire (2010), une suite de Roma, relatant l'histoire de Rome d'Auguste à Marc Aurèle.

Sous le pseudonyme d'Aaron Travis, il a également publié des romans érotiques gays.

Depuis 1976, Steven Saylor vit avec son compagnon Richard Solomon.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série policière Les Mystères de Rome[modifier | modifier le code]

  • Roman Blood (1991)
    Publié en français sous le titre Du sang sur Rome, Paris, Ramsay, 1997 ; réédition, Paris, 10/18, « Grands Détectives » no 2996, 1998
  • Arms of Nemesis (1992)
    Publié en français sous le titre L'Étreinte de Némésis, Paris, Ramsay, 1997 ; réédition, Paris, 10/18, « Grands Détectives » no 3064, 1999
  • Catilina's Riddle (1993)
    Publié en français sous le titre L'Énigme de Catilina, Paris, Ramsay, 1997 ; réédition, Paris, 10/18, « Grands Détectives » no 3099, 1999
  • The Venus Throw (1995)
    Publié en français sous le titre Un Égyptien dans la ville, Paris, Ramsay, 1998 ; réédition, Paris, 10/18, « Grands Détectives » no 3143, 2000
  • A Murder on the Appian Way (1996)
    Publié en français sous le titre Meurtre sur la voie Appia, Paris, Ramsay, 2001 ; réédition, Paris, 10/18, « Grands Détectives » no 3413, 2002
  • Rubicon (1999)
    Publié en français sous le titre Rubicon, Paris, Éditions du Masque, coll. « Grands Formats », 2001 ; réédition, Paris, 10/18, « Grands Détectives » no 3547, 2003
  • Last Seen in Massilia (2000)
    Publié en français sous le titre Le Rocher du sacrifice, Paris, Éditions du Masque, coll. « Grands Formats », 2002 ; réédition, Paris, 10/18, « Grands Détectives » no 3625, 2004
  • A Mist of Prophecies (2002)
    Publié en français sous le titre La Dernière Prophétie, Paris, Éditions du Masque, coll. « Grands Formats », 2003 ; réédition, Paris, 10/18, « Grands Détectives » no 3824, 2005
  • The Judgment of Caesar (2004)
    Publié en français sous le titre Le Jugement de César, Paris, Éditions du Masque, coll. « Grands Formats », 2006 ; réédition, Paris, 10/18, « Grands Détectives » no 4079, 2007
  • The Triumph of Caesar (2008)
  • The Seven Wonders (2012)
  • Raiders of the Nile (2014)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • A Twist at the End. A Novel of O. Henry (2000)
  • Honour the Dead (2000)
  • Have You Seen Dawn? (2003)

Romans érotiques signés Aaron Travis[modifier | modifier le code]

  • All-Stud (1979)
  • Slaves of the Empire (1985), roman se déroulant dans la Rome antique
  • The Flesh Fables (1990)
  • Beast of Burden (1993)
  • Exposed (1993)
  • Big Shots (1993)
  • In the Blood (1995)
  • Tag Team Studs: Wrestling Tales (1997), en collaboration avec Clay Caldwell
  • Jock Studs (1998), en collaboration avec Clay Caldwell

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles de la série Les Mystères de Rome[modifier | modifier le code]

  • The House of the Vestals (1997)
  • A Gladiator Dies Only Once (2005)

Autres recueils[modifier | modifier le code]

  • My Mother's Ghost, with Kinder Gentler (2013), trois essais et une nouvelle
  • Future, Present, Past: three short stories (2013)

Nouvelles isolées[modifier | modifier le code]

  • Season of Guilt (1970), première nouvelle publiée par Steven Saylor à 14 ans
  • A Will is a Way (1992)
  • Death Wears a Mask (1992)
    Publié en français sous le titre Le Masque de la mort, dans Petits crimes du temps jadis, Paris, Éditions du Masque, coll. « Grands Formats », 2001
  • The Lemures (1992)
  • The House of the Vestals (1993)
  • The Disappearance of the Saturnalia Silver (1993)
  • The Alexandria Cat (1994)
  • Little Caesar and the Pirates (1995)
  • King Bee and Honey (1995)
  • Murder Myth-Begotten (1996)
  • The White Fawn (1996)
  • Poppy and the Poisoned Cake (1998)
  • Death by Eros (1998)
  • If a Cyclops Could Vanish in the Blink of an Eye (2002)
  • Something Fishy in Pompeii (2003)
  • The Cherries of Lucullus (2005)
  • The Witch in Corinth (2011)
  • The Monumental Gaul (2011)
  • The Widows of Halicarnassus (2012)
  • O Tempora! O Mores! Olympiad! (2012)
  • The Return of the Mummy (2012)

Ouvrages historiques[modifier | modifier le code]

  • Roma (2007)
  • Empire (2010)

Essais[modifier | modifier le code]

  • A Bookish Bent (2013), recueil d'essais

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]